Les débuts de Quique Setién aux commandes du FC Barcelone sont bien délicats. Le nouvel entraîneur des Blaugrana a concédé son premier revers sur la pelouse de Valence (2-0), samedi dernier, au terme d’une prestation sans relief. Il est notamment reproché au technicien d’insister sur la possession de balle dans une ère où le football de transitions prime. Ce style colle pourtant à l’identité du Barça. Mais il doit porter ses fruits en termes d’efficacité. Et ce n’est pas le cas pour le moment.

Quique Setién s’adapte à l’environnement du Barça

Alors que son équipe affrontera Leganés en Copa del Rey ce jeudi, Quique Setién n’a pas fui ses responsabilités. “Avoir plus de temps sans la pression des résultats serait bien mieux, mais on comprend ce besoin de prendre des points pendant qu’on développe peu à peu ce qu’on veut. Ces joueurs faisaient déjà beaucoup de choses qu’on leur demande, d’autres, nouveaux, n’avaient pas forcément l’ADN de ce club. On transmet beaucoup d’information aux joueurs et il y a beaucoup de travail à faire, mais l’intelligence des joueurs rend tout ça plus facile”, a-t-il expliqué, relativement serein quant à la capacité de ses troupes à assimiler sa méthode.