Au zoo de Rabat, une fillette de 7 ans tuée par un éléphant

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Des éléphants (photo d'illustration)
Des éléphants (photo d'illustration)

Nouveau drame dans un zoo : cette fois, il a eu lieu dans la capitale marocaine. Une fillette de 7 ans a été tuée par une pierre lancée par un éléphant.

Trois éléphants résident dans le zoo de Rabat. Mardi, un drame s'y est produit, provoquant la mort d'une petite fille de 7 ans. Un malheureux concours de circonstances en est à l'origine.

Rabat : tuée d'un un jet de pierre lancée par un éléphant

C'ets le Jardin zoologique de la capitale marocaine qui a annoncé l'accident. Alors qu'elle se trouvait "devant l’exposition des éléphants", elle a été "touchée à la tête par une pierre lancée par l’un des trois éléphants". Et ce malgré le fossé la séparant des pachydermes, des protections "répondant aux normes internationales requises". IL faut savoir que le lieu qui a ouvert en 2012 présente la spécificité de présenter des animaux qui évoluent en semi-liberté.

Malgré une prise en charge rapide à l'hôpital, la fillette est décédée quelques heures plus tard. Le zoo, qui évoque un accident "rare, imprévisible, et inhabituel", en relate d'autres survenus dans des lieux similaires à travers le monde.

Série noire dans les zoo

Le Jardin zoologique mentionne ici le cas d'un tout jeune enfant de 2 ans attrapé et tué par un alligator à Disney World (Orlando, Floride) au milieu du mois de juin dernier.

Le 28 mai toujours en 2016, un enfant était tombé dans l'enclos d'un gorille. Il avait dû être tué par les gardiens du zoo de Cincinnati pour protéger sa vie. L'affaire avait fait l'objet d'un procès pour défaut de surveillance de la mère. Mais le procureur avait décidé de ne pas la poursuivre, estimant : "Cette mère n’a agi en aucun cas de manière à mettre cet enfant en quelconque danger. Elle accompagnait trois autres enfants et avait tourné le dos… Si quelqu’un ne croit pas qu’un enfant de trois ans peut disparaître très vite, c’est qu’il n’a jamais eu d’enfant".

Crédits photos : john michael evan potter/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus