Zones blanches : 30 millions de l'Etat pour la couverture de 268 bourgs

Par , publié le
Mobile Antenne relais pour téléphone portable.
Antenne relais pour téléphone portable.

L'Etat va débloquer 30 millions d'euros pour assurer, d'ici à la fin de cette année, la couverture en téléphonie mobile de 26! bourgs français. Une aide qui s'inscrit dans une enveloppe globale de 80 millions d'euros.

Une zone blanche désigne une zone d'un territoire qui n'est pas couverte par un réseau de télécommunications, et dans le sujet qui nous préoccupe aujourd'hui, il s'agit de réseau de téléphonie mobile.

L'Etat devrait débloquer 30 millions d'euros pour aider à ce désenclavement numérique d'ici à la fin de l'année 2016, une aide qui concernerait 268 bourgs français.

Zones blanches : une enveloppe globale de 80 millions d'euros

Mardi, le ministère de l'Economie a annoncé que le gouvernement "mobilisera à la fois plus de 30 millions d'euros dans les prochains mois pour achever la couverture de l'ensemble des centre-bourgs, 80 millions au total avec les 800 sites stratégiques".

Quant à la liste des communes concernées par cette première vague de couverture, elle est publiée ce jour au Journal officiel. Elles ont été choisies à la suite de 1.200 test effectués ces derniers mois. Une source proche du ministre Macron a tenu à préciser que "les zones blanches, c'est quand c'est non couvert, et pas mal couvert".

800 sites stratégiques définis

Dans les faits, qui paiera quoi ? La future couverture sera opérée soit par les collectivités concernées, et dans ce cas l'Etat remboursera les frais nécessités, soit par des agents de l'Etat. Aujourd'hui, le ministre de l'Economie doit, en compagnie de Jean-Michel Baylet (ministre de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales), rencontrent les élus des collectivités concernés par cette première vague de 268 couvertures.

A plus longue échéance, ce sont 800 sites stratégiques prioritaires qui doivent être comptabilisés. Afin de dresser cette liste, l'Agence du numérique a instauré un guichet en son sein. Ces sites, qui offrent entre autres un intérêt touristiques, sont situés à l'extérieur des centres-bourgs. En l'espèce, la note globale sera partagée équitablement entre Etat et collectivités.

Le ministère a tenu à rappeler que d'après à un accord conclu en mai 2015, les opérateurs de téléphonie mobile doivent assurer d'ici mi-2017 la 3G aux 2.200 communes qui ne sont actuellement pas couvertes.

Crédits photos : Flegere/Shutterstock.com

Partager cet article