Zika : Premier cas de transmission sexuelle en Espagne

Par , publié le
Santé
Moustiques de type Aedes photographiés dans un laboratoire le 3 février 2016 à El Salvador au Salvador

Une femme a été contaminée par le virus Zika à la suite d'un rapport sexuel avec son compagnon qui avait contracté le virus en Amérique du Sud.

Si le grand public est conscient que le virus Zika est transmis dans la plupart des cas par la piqûre du moustique tigre, la contamination par voie sexuelle est plus méconnue. Une jeune femme habitant à Madrid l’a appris à ses dépens puisqu’elle a été contaminée par le virus Zika après une relation sexuelle avec son partenaire qui revenait d’un voyage en Amérique latine.

L’homme savait qu’il était infecté

L’information a été reprise par Ouest-France. La jeune femme a été contaminée alors qu’elle n’a pas séjourné dans l’un des pays touchés par l’épidémie de Zika. Son partenaire s’était quant à lui rendu en Amérique du Sud entre avril et mai 2016, et son infection par le virus Zika avait été confirmée à son retour en Espagne.

Si sa compagne a contracté le virus par voie sexuelle, elle n’était par chance pas enceinte lorsqu’elle a été infectée ce qui devrait limiter les risques de complications cliniques. Rappelons que le virus Zika entraîne de malformations fœtales, comme les microcéphalies, et des troubles neurologiques chez le fœtus.

Premier cas par transmission sexuelle en Espagne

Si plusieurs cas de contamination par voie sexuelle ont été répertoriés sur le continent américain et en Europe, c’est le premier cas de ce type en Espagne. L’Organisation mondiale de la santé tient à alerter sur les risques de transmission sexuelle du virus.

L’OMS préconise l’utilisation de préservatifs pour tout rapport sexuel pendant les deux mois qui suivent un voyage dans une zone infectée par Zika, à savoir l’Amérique du Sud, l’Amérique centrale et les Antilles. Au 27 juin, 158 cas de Zika étaient recensés en Espagne, dont 21 chez des femmes enceintes. Toutes les personnes concernées avaient jusqu’à maintenant voyagé dans des pays touchés par la transmission du virus.

Crédits photos : © AFP/Archives

Partager cet article

Pour en savoir plus