Yvelines : un enseignant suspecté d'agressions sexuelles et de viol sur des élèves

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

L'enseignant d'une école catholique des Yvelines a été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné d'agressions sexuelles et de viol sur plusieurs élèves masculins.

Ce n'est que jeudi dernier que les autorités ont été alertées des possibles pratiques illicites opérées par un enseignant sur des élèves mineurs. Des parents d'élèves ont ainsi porté plainte au commissariat de Sartrouville (Yvelines), mettant en cause l'instituteur âgé de 36 ans dans des faits de pédophilie.

Ces parents, nous rapportent Le Parisien, l'accusent de caresses et de fellations administrées à de jeunes élèves masculins. L'homme aurait agi dans les parties communes de l'établissement catholique, lorsqu'il se trouvait seul avec les garçonnets en question, et également à son domicile.

Faits présumés de pédophilie dans les Yvelines : un enseignant de 36 ans en garde à vue

Une source proche du dossier affirme que "ce personnage qui travaille dans l’établissement depuis 2008 est inquiétant car il donne des cours à domicile et aurait même invité une victime à dormir chez lui en octobre, alors que son compagnon était absent. Il reste en contact avec les enfants, par SMS, même après qu’ils ont quitté l’école."

Le suspect nie les agressions sexuelles

Durant ses auditions, pendant lesquelles il a manifesté une certaine violence au point de motiver son hospitalisation pour une blessure au bras, le suspect a reconnu des câlins mais a nié de quelconques agressions sexuelles. Son compagnon, lui aussi entendu, n'aura selon ses dires été témoin que de gestes d'affection à l'égard des petits garçons. Soupçonné plus précisément par les enquêteurs de la brigade de protection de la famille (BDPF) d'avoir agressé en 2015 trois enfants de 8 et 11 ans évoluant en classes de CE 2, CM 2 et sixième, l'homme a été interpellé lundi chez lui, à Chanteloup-les-Vignes, avant sa mise en garde à vue à Viroflay. Il a de même été suspendu pendant au moins toute la durée de l'enquête. Aucun document pédopornographique n'a, pour l'heure, été retrouvé à son domicile, mais l'enquête va être approfondie afin de vérifier toutes les hypothèses.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus