X-Files : la saison 11 dès la rentrée aux États-Unis

Par , publié le | modifié le
Série
Gillian Anderson et David Duchovny dans la saison 10 de "X-Files"

La Fox vient d'annoncer avoir commandé de nouveaux inédits d'X-Files, signifiant par la même occasion qu'une onzième saison de la série culte de Chris Carter verra bien le jour, et ce dès la rentrée 2017 aux États-Unis.

L'attente de la confirmation de nouveaux épisodes aura été assez longue, et elle vient finalement d'avoir lieu, soit un peu plus d'un an après la fin de la diffusion de la saison 10. La Fox a ainsi officialisé il y a peu sa commande d'une saison 11 de la série X-Files.

On connaît même la date à laquelle les agents Fox Mulder et Dana Scully reprendront du service à la télévision américaine : la rentrée prochaine, alors que la saison 10 avait quant à elle débuté en janvier 2016. Dans des propos traduits rapportés par Le Huffington Post, le président de la Fox explique le pourquoi de cette confiance renouvelée en Chris Caster, créateur de la série : "Des personnages emblématiques, des intrigues riches, des créateurs audacieux... voilà ce qui fait une excellente série télé. Et c'est pourquoi 'X-Files' a eu un tel impact sur des millions de fans à travers le monde". En ajoutant avoir "hâte de voir quels nouveaux mystères Mulder et Scully vont découvrir dans ce nouveau chapitre".

X-Files saison 11 : 10 épisodes au lieu de 6

Les aficionados de X-Files, et en particulier les frustrés d'une saison 10 limitée à 6 épisodes avec seulement deux d'entre eux consacrés à la trame principale, seront ravis d'apprendre que cette saison 11 sera longue de 10 épisodes. Avec une proportion entre arc narratif et intrigues solitaires que l'on peut espérer moins en défaveur du premier cette fois.

De nouvelles censures à attendre en France ?

Aux États-Unis, la premier épisode de la saison 10 avait été suivi par 16 millions de téléspectateurs, et sa conclusion diffusée près d'un mois plus tard d'en avoir réuni 7,6 millions. En France, où cet arc n'aura finalement été lancé qu'avec un mois de décalage par rapport à la télévision américaine, M6 avait démarré avec 4,64 millions de curieux, un public réduit à 2,6 millions de personnes pour l'ultime épisode de ce retour. On peut au passage se demander si la sixième chaîne opèrera de nouvelles censures comme elle l'avait fait sur la saison 10 pour ne pas "choquer ses téléspectateurs".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus