Windows 10 : un verrouillage automatique du PC en cas d'éloignement ?

Par , publié le
Tech
Aperçu de Windows 10

Dans la dernière version bêta en date délivrée pour son Windows 10, Microsoft permet à son système d'exploitation de verrouiller automatiquement le PC lorsque son utilisateur s'en éloigne.

La prochaine mise à jour Creators Update prévue pour Windows 10 devrait boucler une boucle. C'est ce que les inscrits au programme Insider, pour ceux ayant traîné leurs oreilles afin de glaner quelques éléments supplémentaires, ont pu découvrir dans la nouvelle version préliminaire de l'OS de Microsoft (build 15002).

Rappelons ainsi qu'en 2015, la firme de Redmond avait lancé la fonctionnalité "Windows Hello", qui consistait à permettre le déverrouillage d'un PC sans avoir à rentrer un mot de passe, en usant en fait de la biométrie. Soit un dispositif chargé d'identifier une personne par son visage, son empreinte digitale ou encore oculaire.

"Dynamic Lock" : "Windows Goodbye" pour bloquer le PC

Et dans cette nouvelle version bêta de Windows 10, Microsoft a intégré une fonction qui répondrait, en interne, au nom de "Windows Goodbye". Pour l'utilisateur lambda, elle s'appelle "Dynamic Lock", ou "Verrouillage Dynamique". Visiblement désactivée par défaut, elle est définie de la manière suivante :

"Permet à Windows de détecter votre départ et de lancer le verrouillage automatique du périphérique". L'une des questions que l'on peut se poser à la lecture de cette information, une interrogation notamment émise par 01net.com, est celle de savoir par quel(s) moyen(s) Windows 10 va opérer pour établir un éloignement de l'utilisateur.

Par la webcam ou l'inactivité du clavier ?

Première piste n'excluant a priori personne, celle d'un verrouillage qui se déclencherait au terme d'une certaine période où aucune frappe n'aurait été enregistrée au clavier. Autre hypothèse, qui ferait de "Windows Goodbye" le parfait miroir de "Windows Hello", un blocage qui s'activerait quelques secondes ou quelques minutes après que le visage de l'utilisateur n'est plus visible en webcam. Une webcam qui aurait préalablement servi à déverrouiller la machine par "Windows Hello".

Enfin, est évoquée la possibilité du recours à un capteur de proximité qui, au bout d'une certain limite d'éloignement franchie par l'utilisateur, transmettrait à Windows 10 l'ordre de verrouiller l'appareil. C'est en avril que l'on pourra vérifier si le "Dynamic Lock" a été conservé, et si oui, de quelle(s) manière(s) s'effectuera son fonctionnement.

Crédits photos : Microsoft

Partager cet article

Pour en savoir plus