Windows 10 : la CNIL met Microsoft en demeure, le géant américain répond

Par , publié le
Web Mise à jour vers Windows 10
Mise à jour vers Windows 10

Suite à la mise en demeure de Microsoft par la CNIL concernant plusieurs manquements observés avec Windows 10, la firme de Redmond a déclaré que les problèmes seront traités "au cours des prochains mois".

La politique de l'autruche n'aurait possiblement rendu que très peu service à un Microsoft incitant de plus en plus les utilisateurs de ses récents systèmes d'exploitation à passer à Windows 10, et ce à une poignée de jours désormais de la mise à niveau gratuite offerte par le géant américain.

Il y a quelques jours, on apprenait ainsi que la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) mettait en demeure Microsoft en raison de plusieurs manquements notables observés entre avril et juin sur le nouvel OS du constructeur. Le plus significatif d'entre eux concerne la collecte de données opérée via Windows 10.

Microsoft entend collaborer avec la CNIL sur sa mise en demeure

Dans des propos rapportés par Silicon, le vice-président et avocat général adjoint de Microsoft David Heiner a répondu à cette mise à demeure d'une manière qui pourra n'avoir que modérément convaincus les sceptiques à Windows 10 :

"Nous avons mis en place des protections fortes de la confidentialité dans Windows 10, et nous prenons en compte tout retour nous permettant d’améliorer ces protections. Nous allons travailler en étroite collaboration avec la Cnil au cours des prochains mois afin de bien comprendre les préoccupations de l’agence et de travailler à des solutions qu’elle trouvera acceptables."

Collecte de données : un souci persistant de Windows 10

Il nous est en effet rappelé que si ces protections sont bien présentes, elles sont désactivées par défaut, conduisant de ce fait un certain nombre d'utilisateurs de Windows 10 a communiquer involontairement plusieurs de leurs données à Microsoft.

De par son intervention, la CNIL vient ainsi perturber la dernière semaine restante à Microsoft pour motiver encore plus les utilisateurs de Windows 7/8/8.1 à opter sans frais pour son système d'exploitation. On aura ainsi pu remarquer, depuis quelques jours chez ces clients, une fréquence d'apparition accrue de ces fenêtres invitant à passer à l'OS supérieur.

Crédits photos : T.Dallas / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus