Vol MH370 : affrontements entre les familles et la police à Pékin

Par , publié le
International La douleur des proches à l'annonce de la fin de l'espoir.
La douleur des proches à l'annonce de la fin de l'espoir.

Les familles des membres disparus dans le vol MH370, qui s'était mystérieusement évaporé, ont manifesté leur colère hier à Pékin. Frustrés des réponses que les autorités malaisiennes ont fourni, des échauffourées ont éclaté.

Vendredi à Pékin, les familles des passagers chinois disparus à bord du vol MH370 au large de l'Australie ont manifesté pour exiger la vérité sur la disparition de l'avion.

Colère contre le gouvernement malaisien

Espérant une rencontre avec des responsables malaisiens, chargés de l'enquête sur la disparition de l'avion, les familles des proches disparus se sont réunies vendredi matin devant les bureaux de la compagnie aérienne malaisienne, près de l'aéroport de Pékin. Exaspérés de n'avoir aucune nouvelle ni de pouvoir rencontrer un responsable malaisien, la colère est montée.

Un homme, dont la mère était à bord de l'avion, a commenté : "le gouvernement malaisien a refusé d'envoyer quelqu'un pour nous parler. Je ne sais pas ce dont ils ont peur ou ce qu'ils essayent de cacher". Un proche déclare : "la Malaisie cache la vérité, la Malaisie retarde les recherches". D'autres pointaient du doigt les différences entre les versions données par les autorités françaises et les autorités malaisiennes sur les débris retrouvés sur l'île de la Réunion.

De affrontements avec la police de Pékin

Agacés par le comportement des autorités malaisiennes, les manifestants ont voulu se rendre à l'ambassade de Malaisie pour se faire entendre. La police les en a empêché, générant ainsi des échauffourées et des violences rapidement calmées toutefois.

Beaucoup de proches des disparus ne croient pas les autorités malaisiennes. "Tout le monde nous ment" semble être le mot d'ordre parmi les manifestants. Beaucoup estiment que les autorités malaisiennes cachent la vérité afin d'éviter d'avoir à payer d'onéreux dédommagements. Beaucoup remettent en doute l'authenticité des débris retrouvés à la Réunion. Certains proches n'hésitent pas à écrire sur les réseaux sociaux que "la Malaisie veut éviter de payer de gros dommages et intérêts aux familles alors elle dit qu'un débris a été retrouvé à la Réunion et que c'était un accident. Nous ne croyions pas la Malaisie".

Partager cet article

Pour en savoir plus