Vol MH17 : Un policier néerlandais vendait des « souvenirs » du crash

Par , publié le | modifié le
International Les débris du vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur
Les débris du vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur

Un policier néerlandais a été arrêté. Il tentait de vendre des "souvenirs" du crash de l'avion MH17 qui avait été abattu en plein vol en juillet 2014.

En juillet 2014, le crash de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines en provenance des Pays-Bas avait choqué les esprits. L’appareil qui transportait à son bord 289 passagers avait été abattu par un missile de type BUK de fabrication russe au-dessus de l’Ukraine engendrant de vives tensions diplomatiques, et un deuil national aux Pays-Bas et en Malaisie où la plupart des personnes à bord étaient originaires.

Alors que la douleur est toujours aussi vive un an après, la police néerlandaise a arrêté un policier qui tentait de vendre en ligne des « souvenirs » du crash. Dans un communiqué publié dimanche soir, la police a annoncé que l’homme a été interpellé pour malversation, et a été suspendu de ses activités.

Des articles pouvant atteindre jusqu’à 1500 euros

Le policier, qui avait pu avoir accès à des objets de l’enquête avait tenté de vendre un paquet de mouchoirs appartenant au vol MH17 sur le site de vente en ligne Marktplaats. Le site avait dès lors déclaré à la télévision néerlandaise que lien était jugé « offensant » et avait été retiré.

Ayant pour ambition de faire un véritable commerce avec ces objets, le policier avait ensuite tenté de vendre des objets pour 1500 euros. Il les présentait comme « décoration murale » confectionnée à partir d’une veste et d’une casquette données aux enquêteurs, ainsi qu’une « partie de la coque » selon NOS, une chaine de télévision néerlandaise.

Une enquête sera réalisée pour déterminer si ces objets venaient bien de l’appareil.

Crédits photos : Capture écran iTélé

Partager cet article

Pour en savoir plus