Voitures électriques : Royal annonce le déploiement d'un million de bornes de recharge

Par , publié le
Énergie
Ségolène Royal

Dans le cadre de la transition énergétique, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé samedi le déploiement d'un million de bornes de recharge électriques.

Pas de date précise annoncée, mais un engagement pris par Ségolène Royal dans le cadre de la transition énergétique, alors que l'édition 2016 du Mondial de l'Automobile vient d'ouvrir ses portes à Paris. Samedi, la ministre de l'Environnement a ainsi déclaré qu'un million de bornes de recharge électriques vont être déployées.

Mme Royal a fait cette annonce au micro de BFMTV et en direct du salon automobile parisien, où les vedettes cette année sont possiblement les voitures électriques. Et la ministre d'avoir ajouté que le retour sur investissement de ces bornes sera certain, en plus d'être pour le moins rapide : "Dans un pavillon, par exemple, grâce au crédit d’impôt et aux subventions, l’installation d’une borne […] va coûter 400 euros. Ça sera donc très rapidement amorti".

Bornes de recharge électriques : 400€ l'unité selon Royal

Une mesure visant à donner un coup de boost à la transition énergétique, dont la loi dédiée prévoit un total de 7 millions de bornes installées d'ici 2030 : "Il faut accélérer la transition énergétique vers le transport propre car c’est comme cela qu’on va diminuer la pollution de l’air, l’étouffement des villes".

"Il faut accélérer la transition énergétique"

Ségolène Royal a assuré que ce déploiement massif de bornes s'opèrera "d'ici trois ans", et d'indiquer que 100.000 voitures électriques ont déjà été immatriculées en France. D'après Joseph Beretta, président de Association pour le développement de la mobilité électrique (Avere), ces bornes de recharge connaissent une implantation grandissante dans l'Hexagone avec un parc en augmentation de 42% en huit mois. Des stations publiquement accessibles pour des recharges pouvant aller de trente minutes à plusieurs heures.

Il y a peu, le PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn rappelait que le groupe détenait 50% du marché des voitures électriques, tout en se voulant rassurant quant à une disparition redoutée des voitures diesel. À partir de l'année prochaine, ce type de véhicule sera en effet moins vendu en Europe.

Crédits photos : ML HAROT / FTV/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus