Voici Parti animaliste, le premier parti politique pour la défense des animaux

Par , publié le | modifié le
Politique Parti animaliste
Parti animaliste

Le premier parti "animaliste" est né en France le 14 novembre sous le nom de "Parti animaliste". Un parti qui défendra la cause animale.

Les toutous et autres animaux auront donc leur candidat puisqu'un nouveau parti politique a été lancé "Parti animaliste". Objectif : défendre le droit des animaux.
Un mouvement politique lancé par sept co-fondateurs qui sont : Samuel Airaud, Héléna Besnard, Nathalie Dehan, Isabelle Dudouet-Bercegeay (Co- Présidente), Melvin Josse, Douchka Markovic, Hélène Thouy.

A la question "Qu'est-ce qu'un parti animaliste", la co- Présidente de "Parti animaliste" Isabelle Dudouet-Bercegeay explique : "Il s'agit d'un parti politique qui reconnait une place centrale à la question animale. Aujourd'hui, le sort réservé aux animaux ne peut se résoudre seulement sur le plan individuel mais doit se faire sur le plan sociétal ; il faut donc politiser la question animale".

"Nous voulons abolir la corrida et les combats de coqs"

La porte-parole du parti Hélène Thouy souhaite faire adosser à la Constitution une charte de la protection animale, faire abolir la corrida et les combats de coqs et créer un ministère de la protection animale.

Un parti animaliste peut-il fonctionner ? Oui, en Espagne le parti PACMA (né en 2003) progresse, lentement mais sûrement avec un score électoral remarqué (près de 300.000 voix) aux législatives du dimanche 26 juin 2016.
En Europe, il existe 5 partis animalistes (ces derniers étaient présent lors du lancement du parti Français).
Marc Giraud le vice-président de l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) se félicite de la naissance de ce nouveau parti politique : "En France, personne n’a fait de l’animal son cheval de bataille : "les écologistes français s’en foutent"", lance-t-il.

Hélène Thouy sait que son parti aura du mal à avoir des élus à court terme mais l'objectif est de sensibiliser l’électorat à la question animale : "Nous ne présenterons pas de candidat à la présidentielle, mais aux législatives oui", précise-t-elle.
Notez que l'actrice Française Hélène de Fougerolles (film Assassin(s) de Mathieu Kassovitz) engagée dans la cause animale (elle a présenté un documentaire pour l’association L214) était présente à Paris le jour du lancement du "Parti animaliste".

Crédits photos : capture compte Twitter @PartiAnimaliste

Partager cet article

Pour en savoir plus