Visite surprise du secrétaire d'Etat américain à la défense en Irak

Par , publié le
International
Ashton Carter, le secrétaire d'état américain à la défense

Bagdad a reçu jeudi la visite surprise de Ashton Carter, le secrétaire d'Etat à la défense américain qui est venu avec l'intention d'aider militairement les irakiens à lutter contre l'Etat Islamique.

C'est lors d'une visite surprise d'une journée qu'Ashton Carter est venu parler de la lutte contre l'Etat Islamique en Irak. Il s'agit là de sa première visite dans le pays.

Washington disposé à aider l'Irak dans sa lutte contre l'EI

Cette visite vient ponctuer une tournée qui est passée par Israël, la Jordanie et l'Arabie Saoudite. Le secrétaire américain à la défense a notamment rencontré Khaled Al-Obaidi, son homologue irakien, ainsi que des soldats américains toujours déployés en Irak.

Il a notamment annoncé que les Etats-Unis étaient disposés à "en faire plus" afin d'aider l'Irak dans sa lutte contre l'Etat Islamique qui sévit dans le pays et s'est emparé de larges territoires. Cette proposition d'aide reste toutefois suspendue à l'exigence que "quand (les Irakiens) développent par eux-mêmes des forces motivées et capables de reprendre et conserver des territoires". En juin 2014, l'Etat Islamique à la faveur de raids fulgurants était parvenu à prendre le contrôle de larges régions d'Irak.

Un objectif prochain : la reprise de Ramadi

L'armée irakienne, dans une contre offensive, tente de reprendre le contrôle de la ville de Ramadi qui est sous le joug de l'Etat Islamique. C'est un objectif qui est d'une grande importance pour le gouvernement irakien. Un assaut pourrait être mené prochainement contre Ramadi alors que l'armée a réussi à couper l'accès à la ville. Une autre bataille est aussi engagée à Fallouja. On y retrouve notamment des forces iraniennes venues en aide.

L'aide des Etats-Unis se limite actuellement à la formation de militaires irakiens et à quelques bombardements particulièrement inefficaces. De nombreuses voix toutefois raillent le double discours de Washington et n'hésitent pas à dire que les Etats-Unis aident en fait les terroristes et leur livrent par avion du matériel et des provisions.

Partager cet article

Pour en savoir plus