Viol de l'espace aérien de l'Ukraine : la Russie bientôt sanctionnée par le G7 ?

Par , publié le
International
Les forces pro-russes à Donetsk.

La Russie est accusée d'avoir récemment violé l'espace aérien ukrainien. En conséquence, le G7 promet de nouvelles sanctions.

Les déclarations du porte-parole du Pentagone, le colonel Steven Warren, sont graves et lourdes de conséquences. Elles indiquent en effet que des avions russes ont pénétré l'espace aérien du pays ukrainien en l'espace de vingt-quatre heures, et ce, "à plusieurs reprises".  Le colonel Warren n'a cependant pas précisé le(s) moment(s) ou le(s) lieu(x) de ces irruptions, tout juste sait-on qu'elle se seraient produites jeudi dernier.

Pour l'Ukraine, il s'agit là d'un viol, de la part de la Russie, de l'accord de Genève signé le 16 avril entre les États-Unis, l'Union européenne et l'Ukraine. Un accord qui amorçait une désescalade de la crise en Ukraine. Le porte-parole du Pentagone préconise désormais à la Russie "de prendre immédiatement des mesures pour faire baisser la tension".

Le G7 sanctionnera de nouveau la Russie

Nous apprenons aujourd'hui, via un communiqué dont les grandes lignes ont été publiées sur Le Monde, que le G7 entend bien administrer de nouvelles sanctions à l'égard de Moscou. Selon un haut responsable américain, elles devraient être connues et appliquées lundi, et concerneraient "des personnes influentes dans l'économie russe". Plus précisément, il s'agirait de pénaliser les secteurs de l'énergie et de la finance.

Cette semaine, la Russie avait évoqué une possible intervention militaire en Ukraine, afin d'y défendre ses intérêts et également ceux de la population originaire de Russie. Le pays a toutefois démenti avoir envoyé des hommes sur place.

Crédits photos : Capture écran YouTube iTélé

Partager cet article

Pour en savoir plus