Vers la fin du chèque comme moyen de paiement ?

Par , publié le
Économie Vers la fin du chèque comme moyen de paiement ?

Selon un rapport du Comité consultatif du secteur financier, les chèques ne sont pas assez rentables pour les banques. Les auteurs recommandent la diminution des chèques.

Contrairement aux paiements par cartes ou par virement, les chèques ne rapportent rien aux banques, au contraire même ils leur coûtent de l’argent. Selon les banquiers, les 3,1 milliards de chèques émis par an équivalent à une dépense de 2,4 milliards d’euros pour les banques, soit environ 1 euro par chèque. Tout le monde ne s’entend pas sur les chiffres, pour l’association l’UFC-Que choisir, le fait que le traitement des chèques soit maintenant en grande partie informatisé réduit fortement le coût d’exploitation. La Cour des comptes annonçait en 2010 un coût de 15 à 40 centimes par chèque.

Internet sonne-t-il la mort du chèque ?

Les auteurs du rapport font vingt propositions pour pallier à cette dépense « excessive ». Il faudrait ainsi réduire l’utilisation des chèques de moitié (ce qui selon le Parisien, est « un objectif qui revient à programmer simplement la mort du chèque ».) OU alors, développer plus le secteur du paiement sur internet, beaucoup moins cher pour les banques (mais pas pour les utilisateurs ou les commerçants qui mettent en place le système). Il faudrait généraliser le « dispositif 3D Secure, le développement des moyens de paiement en ligne »tout en luttant contre le développement des dispositifs du type PayPal qui ne sont pas directement liés à une banque. Difficile toutefois d’imaginer qu’on puisse se passer du chèque aussi finalement, et bon nombre de gens se méfient encore du paiement par internet.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Vers la fin du chèque comme moyen de paiement ? sur 24Matins.fr