Vers une explosion du trafic data mobile à l'horizon 2021

Par , publié le
Mobile
Une femme avec un Smartphone. Image d'illustration.

D'après Cisco, le trafic mobile va continuer à croître de manière exponentielle. Une multiplication par 7 en 2021, ni plus ni moins.

La société informatique américaine Cisco publie chaque année un état des lieux de l'Internet à l'échelle mondiale. En 2016, elle estime que 7,2 exaoctets de données ont été échangées mensuellement, dans le monde rien que par le biais du web mobile.

Exaoctets ? Cela correspond à 7,2 milliards de gigaoctets. Un volume qui s'est vu multiplier par 18 depuis 2011.

Données mobile : et ce n'est pas fini

Ce chiffre astronomique de 7,2 millions de téraoctets mensuels devrait être multiplié par 7 d'ici à 2021. Comment expliquer une telle croissance exponentielle ? D'abord, un équipement toujours plus important de la population mondiale en smartphones. Ainsi, on estime qu'à cette échéance 5,5 milliards d'être humains en serotn dotés, contre 4,9 milliards à ce jour.

Et qui dit smartphone, dit naturellement plus d'échanges de données; surtout avec l'arrivée prochaine de la norme 5G qui va accroître leur rapidité. Mais les téléphones ne sont pas les seuls concernés. Au total, ce sont 12 milliards d'objets connectés que connaîtra le monde en 2021.

Une croissance répartie sur tous les continents

Si la croissance du nombre de propriétaires d'un smartphone est plutôt bien répartie à l'échelle du globe, le plus gros du volume de données reste en revanche le fait des pays riches.

Ainsi, l'Europe pourrait dans 5 ans avoir dépasser les Etats-Unis pour être la région du monde la mieux connectée avec un débit de 28,5 Mbits/s.

Crédits photos : Pixabay.com / Licence CC0

Partager cet article