Vénus vient rencontrer la Terre et le soleil

Par , publié le
Sciences Vénus vient rencontrer la Terre et le soleil

À l’aube mercredi, ce phénomène rare ne se produira qu’une seule fois. Selon les scientifiques, ce « transit » permettra à Vénus de se retrouver entre la Terre et le soleil.

Cet alignement sera unique au cours du 21e siècle. Les trois corps célestes seront donc parfaitement alignés pendant plusieurs heures. Ce phénomène se démarque de l’éclipse puisqu’elle cache une partie de la Lune. La petite taille de Vénus ne lui permettra pas de masquer notre étoile. Pour observer à nouveau ce positionnement, il faudra attendre le siècle prochain. Le précédent avait eu lieu en 2004, mais le 20e siècle n’a pas été témoin de ce phénomène.

Les habitants de la Terre auront ainsi l’opportunité de constater la présence de confetti noir dès 5h50. Un seul critère pourrait obscurcir cette vue, si les nuages sont présents, il sera difficile d’observer cette merveille. Les Français devront donc se lever très tôt puisque le positionnement sera présent jusqu’à 6h55 après, il sera trop tard. Les internautes désireux de contempler Vénus ne devront pas utiliser de télescopes ou de jumelles, la rétine pourrait ainsi être abîmée. Il est donc vivement conseillé de porter des lunettes spécialement conçues à cet effet.

Le transit a permis à la science d’évoluer depuis ces dernières années, il a en effet offert la possibilité aux astronomes de calculer efficacement la distance se trouvant entre le soleil et la Terre. Aujourd’hui, il est parfaitement maitrisé et ne sert plus à grand-chose depuis l’arrivée des télescopes, des satellites ou encore des sondes. Vénus était souvent utilisée par les civilisations antiques, comme les Mayas. Ils l’observaient pour construire leurs calendriers rituels. La première apparition du transit remonte à 1631, celui qui l’avait prédit n’a pas pu contempler sa prévision puisqu’il est décédé un an auparavant. Avec le manque d’outils, le phénomène était très peu visible et regardé par les populations. A contrario, celui de 1761 était vivement attendu par les scientifiques.

En France, il sera nécessaire de se placer à l’Est en prenant comme référence l’Axe Strasbourg-Nice pour avoir le plus de chance de l’observer.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Vénus vient rencontrer la Terre et le soleil sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus