Var : 370 kg de cocaïne dans un conteneur ouvert dans une usine Coca-Cola

Par , publié le | modifié le
France Photo d'illustration. Des conteneurs de marchandises.
Photo d'illustration. Des conteneurs de marchandises.

A Signes, dans le Var, des employés d'une usine Coca-Cola ont eu la surprise de trouver une quantité impressionnante de drogue dans un conteneur. Valeur marchande estimée : 50 millions d'euros.

Comment 370 kg de cocaïne ont-ils pu débarquer dans ce conteneur destiné à Coca-Cola, qui possède une usine dans le Var ? La drogue, qui représente selon le parquet de Marseille une valeur de 50 millions d'euros, a été découverte par des employés qui ont immédiatement prévenu la direction, qui a elle-même alerté la police.

D'où vient la drogue découverte dans le Var ?

Le Parisien, qui consacre un long article à cette affaire insolite, indique que le conteneur était arrivé en provenance du Costa Rica, pour être déchargé au port de Fos-sur-Mer. De là, direction la route par camion jusqu'à l'usine du géant des sodas.

La drogue se trouvait soigneusement "conditionnée et emballée dans plusieurs sacs à dos", note le quotidien. Et tout autour de cette cachette, se trouvait la marchandise réellement destinée à Coca-Cola, à savoir du jus d'orange concentré (entrant dans la composition d'une des marques lui appartenant).

L'enquête est ouverte, et promet d'être longue

A ce jour, il n'a été procédé à aucune interpellation et les premiers éléments de l'enquête ne sont pas en mesure d'expliquer qui sont les expéditeurs et les destinataires de cette impressionnante saisie.

Un policier a indiqué au Parisien : "Qui était chargé de réceptionner la marchandise ? C'est la question qui va se poser aux enquêteurs s'ils veulent remonter la filière. Même si ce n'était sans doute qu'un intermédiaire, il peut aider à remonter aux commanditaires. Cela peut être un employé, quelqu'un qui travaille pour un sous-traitant ou bien des gens extérieurs à l'usine. Cela va être un gros travail sur les gens habilités à entrer dans cet entrepôt et leur relationnel". Concernant les employés, la direction a assuré qu'ils avaient été mis hors de cause.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus