Valérie Trierweiler surnommée « First Gilfriend » par les Américains

Par , publié le
People Valérie Trierweiler

La nouvelle première dame de France, Valérie Trierweiler est surnommée « First Gilfriend » par les Américains.

Après l’élection du nouveau président le 6 mai dernier, les journaux outre-Atlantique ont découvert Valérie Trierweiler et se sont intéressés à sa relation. N’étant pas mariée à François Hollande, elle ne peut donc pas vraiment porter le statut de première dame. Les Américains lui ont ainsi trouvé une nouvelle appellation.

Lors de son passage sur France 2 la semaine dernière, Valérie a déclaré qu’il fallait réfléchir un autre terme, car elle ne le trouvait pas adapté. La première dame lançait ainsi un appel « si quelqu’un a des idées, je suis preneuse ». La chaine CNN a entendu son désir en la nommant « First Girlfriend » que l’on peut traduire par « première petite amie ». Les Américains prennent cette union comme une réelle curiosité. Cette pratique ne pourrait pas être admise, le président doit être absolument marié.

Pourtant, le couple est en partie pardonné puisque cette union est jugée comme étant « so french ». Les Américains vont avoir l’opportunité de découvrir François Hollande et Valérie Trierweiler, Michelle Obama les a invités tous les deux à la Maison-Blanche. Cette visite a lieu dans le cadre du G8, mais ils pourront ainsi visiter le jardin potager, le National Galery of Art ou encore le Jefferson Memorial.

En attendant la réalisation de ce programme, la First Girlfriend doit passer la nuit seule, les épouses n’ont pas la permission d’aller à Camp David où les membres du G8 se rencontrent.

Partager cet article

Pour en savoir plus