Valérie Trierweiler affirme être "Trop sexy pour son Ex" sur Twitter

Par , publié le
France Valérie Trierweiler sur la BBC, le 23 novembre 2014.
Valérie Trierweiler sur la BBC, le 23 novembre 2014.

Une nouvelle fois, Valerie Trierweiler s'est distingué sur Twitter avec un message l'annonçant comme "Trop sexy pour son Ex". De quoi enflammer la toile.

Décidément, les tweets de Valérie Trierweiler ont le don d’enflammer la toile. Après le scandale des élections législatives et le tweet en faveur du candidat dissident PS Olivier Falorni, alors adversaire de Ségolène Royal, c’est désormais avec un simple t-shirt posté sur la toile que l’ex-première dame de France affole les réseaux sociaux.

Valérie Trierweiler « trop sexy pour son ex »

C’est à 0 h 32 dans la nuit du 8 au 9 novembre que le message a été posté. Un simple selfie sur lequel l’ancienne compagne du président de la République François Hollande arbore un t-shirt portant le message « I'm Too Sexy for my ex » (Je suis trop sexy pour mon ex).

À peine posté, le tweet est partagé par plus de mille utilisateurs et fait le tour de la toile. Les réactions sont vives de la part des internautes qui ne comprennent pas vraiment pourquoi Valerie Trierweiler a mis en ligne un message jugé « immature » par les twittos.

L’ex première dame cherche à se justifier

Remarquant sans doute que son message a déclenché de vives réactions, la journaliste s’empresse de poster un message pour dégonfler l’affaire aux alentours de 7 h du matin. L’explication du message précédent ? Une simple blague entre copines.

Pas certain que cela ne suffise à dégonfler la polémique, mais l’Ex première dame est rompu à ce type d’exercice et à gérer les situations de crises 2.0. En mai dernier dans le journal Le Parisien, elle expliquait alors que « le devoir de réserve concerne les élus et les fonctionnaires. La contrepartie est un devoir de respect de leur part. Je n’ai pas été élue [...] Je suis libre de m’exprimer et d’agir comme je l’entends. Libre de vivre ma vie normale comme tout un chacun. Je suis affranchie. » Reste maintenant à voir si la classe politique va rebondir sur cette nouvelle affaire de tweet maladroit !

Crédits photos : © Capture d'écran Youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus