Val-de-Marne: un homme tué par balle en pleine rue

Par , publié le
Faits Divers Police: gyrophare de voiture, le 28 décembre 2013, à Lomme
Police: gyrophare de voiture, le 28 décembre 2013, à Lomme

Un homme a été abattu en pleine rue cette nuit à Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Le ou les agresseurs sont toujours recherchés.

Nuit de violence dans la commune de Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 août, un homme a été abattu en pleine rue. Une enquête est en cours pour retrouver le ou les tireurs.

Au moins une balle dans le corps

Selon les informations du journal Le Parisien, il est aux alentours d’une heure du matin cette nuit lorsque les policiers reçoivent un appel pour des coups de feu qui auraient eu lieu sur la place Jacques-Prévert dans le quartier des Hautes-Noues.

Arrivés sur place, les policiers qui ont également reçu le renfort des pompiers trouvent effectivement un homme blessé. La victime, âgée de 33 ans, est dans un état critique et présente un impact de balle. Malgré de longues minutes de massage cardiaque et de tentative de réanimation, les pompiers ne parviendront pas à sauver la victime.

Une altercation en voiture ?

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime, qui habiterait Pantin (Seine-Saint-Denis), aurait eu un différent avec deux personnes qui circulaient en voiture. La dispute s’envenime et l’un des occupants de la voiture fait feu sur le piéton à une distance d’environ quinze mètres avant de prendre la fuite. Une enquête, confiée à la brigade criminelle de Paris, est actuellement en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Le Parisien précise que quelques minutes après cette agression, un grave accident de la circulation impliquant un scooter, sur lequel circulaient deux hommes, et une voiture a eu lieu a 4 kilomètres de la. Le conducteur du deux-roues, qui portait une cagoule et une arme de poing, est décédé dans l’accident. Son passager, grièvement blessé, pourrait être le chaînon qui permettrait d’élucider ces deux affaires.

Crédits photos : © AFP/Archives Philippe HUGUEN

Partager cet article