Urticaire : 15 à 20% de la population française concernée

Par , publié le
Santé Femmes prise de démangeaisons
Femmes prise de démangeaisons

Alors que se profile à l'horizon la Journée mondiale de l'urticaire, il s'avère qu'entre 15 à 20% de la population française a déjà été ou sera frappée par cette maladie au moins une fois.

L'urticaire est un mal répandu au niveau national. La Société Française de Dermatologie nous informe en effet que "15 à 20% de la population française a au moins une poussée d'urticaire dans sa vie". Cette maladie de la peau, pour rappel, se traduit notamment par des démangeaisons corporelles sur des zones où des rougeurs sont alors constatées.

Et si un Français sur quatre est donc concerné par l'urticaire au moins une fois dans sa vie, seul 1% souffre d'urticaire chronique dont les symptômes s'étendent au-delà de six semaines. Le Parisien avec Relaxnews nous informe d'ailleurs que l'origine n'est relevée que dans 20 à 30% des cas.

Symptômes de l'urticaire : des propositions pour soulager

Face aux différentes formes de l'urticaire, l'antihistaminique se veut la prescription de base. Des moyens alternatifs existent cependant pour soulager les démangeaisons ou les sensations de brûlure si le traitement médical n'a pas encore été délivré. La plus accessible consiste à déposer un pack de froid ou bien une compresse froide mouillée sur la zone de la peau concernée.

Une journée mondiale le 1er octobre

On peut également, moyennant une visite chez le pharmacien afin d'être conseillé(e) au mieux sur le sujet, tenter l'usage de plantes telles que la camomille, le cassis ou le Souci officinal, connues pour leurs vertus apaisantes et cicatrisantes. Des crèmes à base de plante ou d'homéopathie et à appliquer dès l'apparition des premiers symptômes peuvent aussi représenter de bonnes façons d'atténuer le dérangement. Et dans les cas de figure où l'urticaire n'est pas provoquée par de quelconques allergies, il n'est alors pas impossible que le stress soit le déclencheur de crises. Les moyens de lutte, outre un travail sur soi, sont divers : des cures thermales d'indication dermatologique, la pratique du yoga ou encore la sophrologie. Le 1er octobre prochain se tiendra la seconde édition de la Journée mondiale contre l'urticaire, et à cette occasion, un appel à témoignages est lancé "afin de donner la parole aux personnes malades et leurs proches". Toutes les informations relatives à l'évènement sont à retrouver sur www.journee-urticaire.fr.

Crédits photos : Image Point Fr / Shutterstock

Partager cet article