Urgences : 70% des patients pris en charge en 60 minutes

Par , publié le | modifié le
Santé Un urgentiste au service d'une patiente (photo d'illustration)
Un urgentiste au service d'une patiente (photo d'illustration)

Une enquête opérée en 2013 révèle aujourd'hui que 70% des patients pris en charge par les urgences le sont en moins de 60 minutes.

Cela fait depuis assez longtemps que de potentiels malades ne se font plus d'illusions sur le sujet. Une admission en service des urgences ne signifie ainsi pas pour autant que la prise en charge sera aussi rapide qu'initialement espérée. Et pourtant, on peut désormais dissiper ce sentiment à la lumière d'une étude menée en 2013 par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Les résultats de cette enquête révèlent ainsi, via l'AFP, que près de 70% des patients ont à attendre moins d'une heure avant d'être soignés. Pour aboutir à ces conclusions, la Drees s'est intéressée aux patients admis le 11 juin 2013 dans 738 structures d'urgences hospitalières basées en France et dans les DOM.

Prises en charge par les urgences : une attente plus longue pour les personnes âgées

On nous précise que la prise en charge s'opère plus vite encore si le patient présente un état estimé grave. À l'inverse, les délais d'attente sont plus affirmés pour les patients d'un certain âge ainsi que pour ceux attendant d'être traités pour des problématiques concernant la dermatologie, la rhumatologie ou encore la traumatologie. Les malades du troisième âge ont également moins de chances de se voir attribuer une place au profit de patients plus jeunes tels les enfants.

10% des patients attendent près de quatre heures pour avoir un lit

Bien que "de fortes disparités" soient constatées pour ces personnes selon les actes techniques administrés, on apprend aussi que la moitié des patients quittant le service des urgences sans avoir été hospitalisés le font moins d'1h52 après y être entrés.  Toujours selon cette étude, une consultation sans acte n'excède pas une heure et quart pour la moitié des patients, même s'il faut ajouter trente-minutes au passage pour une radiographie. Un écart sensible a pour sa part été observé quant au temps d'attente dans l'obtention d'un lit, et ce concernant les patients appelés à être hospitalisés après leur passage aux urgences. 50% d'entre eux peuvent ainsi en avoir un au bout d'un quart d'heure, alors que 10% des patients doivent attendre près de quatre heures avant d'être satisfaits.

Crédits photos : Tyler Olson/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus