Une mystérieuse pyramide observée sur la planète naine Cérès

Par , publié le | modifié le
Sciences Sur la droite, le relief de 5 km de hauteur découvert sur Cérès.
Sur la droite, le relief de 5 km de hauteur découvert sur Cérès.

La planète naine Cérès ne cesse de surprendre les scientifiques. Après la découverte en début d'année de points lumineux à sa surface, c'est désormais une pyramide de près de 5 km de hauteur qui a été observée sur un plateau dénué de relief.

Au fur et à mesure que Dawn s'approche de la planète naine Cérès, le mystère s'épaissit. Au mois de février de cette année, la sonde observait des points lumineux. Le 6 juin dernier, ce sont les images d'un relief ressemblant à une pyramide qui étaient envoyées sur Terre pour y être analysées.

Cérès et la pyramide

Mais commençons par la dernière découverte en date, celle du 6 juin et faisant état d'une formation géologique plutôt intrigante compte tenu de la relative platitude de l'ensemble de la planète. Sa hauteur ? Un peu moins de 5 kilomètres, soit l'altitude affichée par le Mont-Blanc, à peu de choses près.

Quant à l'explication avancée par la Nasa concernant sa présence, il n'y en a pour l'instant aucune. L'agence spatiale se borne à la décrire comme étant "une montagne dotée de pentes abruptes, saillant de la surface relativement lisse de la planète naine". Marc Rayman, de la mission Dawn, avoue son impuissance, mais seulement pour l'instant : "Tout le monde a sa théorie propre, mais l'arbitre ultime reste la nature. Nous pouvons supposer et apporter des arguments tant que nous voulons, la réponse sera bientôt expliquée", a-t-il déclaré au Daily Mail, et que Maxisciences a repris en France.
Pourquoi bientôt ? Car la sonde s'approche de Cérès, et pourra peut-être confirmer l'une de ces théories qui est que la montagne serait née d'une ancienne activité volcanique.

En février, des points lumineux

Début 2015 donc, le premier mystère était l'observation de points lumineux sur la surface de la planète naine, repérés par les images thermiques. Pour le moment, toujours pas d'explications non plus. Les théories sont les suivantes : glace, minéraux hydratés, sel... là encore, une approche plus précise de la sonde et de nouveaux clichés de cette planète finalement "pas si éloignée" de la Terre (entre Mars et Jupiter) nous en apprendra davantage.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus