Une montée du niveau des océans "sous-estimée" ?

Par , publié le
Environnement Photo d'illustration. La surface marine.
Photo d'illustration. La surface marine.

Des chercheurs allemands jugent que la montée du niveau des eaux à la surface du globe a été "sous-estimée". Et pas qu'un peu, puisqu'elle serait deux fois plus rapide que prévu.

"Sous-estimée", la montée du niveau des mers et océans de la Terre ? Selon des chercheurs allemands, la tendance à la hausse, conséquence du réchauffement des océans, serait même doublée par rapport à ce qui avait été jusqu'à présent calculé.

Les conséquences d'une montée des eaux plus rapide

Les autres chercheurs, jusqu'ici, avaient passé au crible les données satellites de la période 2002-2014. Selon eux, la montée représentait une amplitude de +0,7 à +1 millimètre par année. Mais d'après les résultats de cette dernière étude, il s'agirait plutôt de 1,4 millimètre.

Leurs résultats, publiés dans les Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), ne sont guère réjouissants puisqu'ils expliquent que le réchauffement des océans a pour origine des tempêtes toujours plus violentes. Dilatation des surfaces maritimes et fonte des glaces participant de ce réchauffement.

Une montée totale de 2,74 mm chaque année

Jürgen Kusche, professeur à l'Université de Bonn et principal auteur de l'étude, précise : "A ce jour, nous avons sous-estimé à quel point la montée de la masse aquatique dans les océans, liée au réchauffement contribue à la montée globale du niveau de la mer". Toutes origines de cette montée prises ensemble, la montée globale serait de 2,74 mm par an. Pour moitié, la cause sera la fonte des calottes glacières, principalement en océan arctique.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article