Une juge allemande demande à des hooligans d’acheter le maillot de l’équipe rivale

Par , publié le
Insolite Bayern Munich

Une juge allemande a proposé à deux fans du club 1860 Munich d’acheter le maillot de l’équipe rivale pour bénéficier d’une réduction de peine.

Si le football allemand est montré en exemple pour ses résultats sportifs, il y subsiste cependant certaines zones d’ombres dont il a du mal à se défaire. La problématique du hooliganisme reste très présente outre-Rhin et il n’est pas rare de voir des incidents émailler les rencontres de Bundesliga.

Une juge allemande vient de trouver une manière très originale de punir les supporters les plus virulents du club de Munich 1860 après des incidents survenus lors d’un match amical contre le Bayern de Munich.

Agression d’un supporter lors d’un match

Tout commence lors d’un match entre les équipes réserves du Bayern de Munich et de son rival de toujours, le club de Munich 1860. En marge de la rencontre, des fans de 1860 agressent un supporter du Bayern.

Rapidement interpelés, les deux agresseurs comparaissent alors devant la juge munichoise Karin Jung. Selon le journal allemand Bild, les deux hommes ne font état d’aucun remords quant à cette agression et ne veulent pas dénoncer leurs complices. Un comportement qui va profondément irriter la juge. La magistrate va alors choisir un mode de sanction très original pour blesser les agresseurs dans leur amour propre.

Un maillot adverse pour une peine plus clémente

Karin Jung fait alors une proposition aux deux hommes qui risquent 15 mois de prison fermes, s’ils acceptent d’acheter un maillot de l’équipe adverse, ils auront droit à une sanction plus clémente. Les deux hooligans n’hésitent pas une seconde et se rendent alors à la boutique du club pour acheter un maillot, une écharpe et un chapeau aux couleurs du Bayern de Munich.

« Il ne s’agit pas de fans hardcore qui préfèrent la prison à la boutique du Bayern. Pour eux, d’ailleurs, c’était la peine la plus lourde », explique l’avocat des deux hommes Günter Reisinger. Leur peine devrait être réduite lors d’une prochaine audience. La victime était de son côté d’accord avec la décision de la juge.

Crédits photos : Image.net/Steve Bardens

Partager cet article

Pour en savoir plus