Une journaliste allemande dénonce le racisme en direct

Par , publié le
Actualité Capture d'écran Youtube d'Anja Reschke, journaliste allemande.
Capture d'écran Youtube d'Anja Reschke, journaliste allemande.

Il y a quelques jours de cela, une journaliste allemande a fait sensation. Elle a déclaré son combat contre le racisme autour des migrants.

Une journaliste allemande a fait le buzz il y a quelques jours grâce à son coup de gueule en direct lors de son émission "Panorama" diffusée sur la chaîne publique allemande ARD. Anja Reschke dénonce le racisme contre les migrants sur les réseaux sociaux.

La présentatrice a dénoncé la banalisation des propos à caractère raciste sur internet.

Le discours d'Anja Reschke contre le racisme a été vu plus de 6,5 millions de fois

"Apparemment, ce n'est plus gênant d'écrire des phrases comme 'la sale vermine devrait se noyer dans la mer', au contraire, vous récoltez un consensus enthousiaste et beaucoup de 'likes'. Les prêcheurs de haine doivent comprendre que la société ne tolère pas de tels propos. Lorsque l'on ne partage pas l'avis selon lequel tous les réfugiés sont des parasites qui devraient être chassés, brûlés ou gazés, il faudrait le dire à haute voix", a déclaré Anja Reschke. "Il faut ouvertement clouer au pilori (ceux qui tiennent des discours extrémistes). Certains blogs ont déjà le mérite de le faire. Mais ils sont encore trop peu nombreux", poursuit-elle.

Selon Le Monde, la séquence a été vu près de 6,5 millions de fois en seulement deux jours.

Les propos haineux utilisés sur Facebook sont du "jargon nazi"

Après le discours en direct de la journaliste contre le racisme, des commentaires négatifs pleuvaient. Ces commentaires appelaient aux meurtres des migrants avec l'utilisation du signe nazi. Cependant, cela n'a en aucun cas découragé Anja Reschke dans son combat. Elle a créé un compte tumblr (Perlen aus Freital)où elle rassemble tous les commentaires racistes en plus des pages Facebook des personnes qui les ont publiés. "Ce n'est plus une question de peur de l'autre. Quand vous qualifiez des personnes de 'parasites', ce n'est rien de moins que le jargon nazi. Notre société doit dire non à la xénophobie", a-t-elle déclaré dans un interview donné au journal "Die Welt".

Depuis janvier, 300.000 demandeurs d'asile ont été recensés contre environ près de 200.000 durant l'année 2014.

Crédits photos : Capture d'écran Youtube d'Anja Reschke, journaliste allemande.

Partager cet article

Pour en savoir plus