Une explosion sur Jupiter filmée par des astronomes amateurs

Par , publié le
Sciences L'impact filmé sur Jupiter.
L'impact filmé sur Jupiter.

L'événement dure moins dune seconde mais l'explosion qui s'est produites dans les hautes couches de l'atmosphère de Jupiter est bien visible. La nature de l'explosion reste sujette à plusieurs théories.

C'est le 17 mars dernier que deux astronomes amateurs ont pu filmer cette explosion sur Jupiter. L'un d'eux, John McKeon, se trouvait en Irlande quand l'événement s'est produit. Quant à l'autre, Gerrit Kernbauer, il vit en Autriche.

Tous deux ont filmé l'impact, très bref (moins d'une seconde) mais semblant avoie été très intense.

L'impact sur Jupiter a été capturé en vidéo

Les deux astronomes ont publié sur Youtube les images de leur découverte. Sur celle de John McKeon, ci-dessous, on distingue nettement, bien que brièvement, un flash lumineux intense sur le bord extérieur "droit" de la planète. Les images de l'astronome autrichien concordant, il ne peut s'agir ici d'un reflet sur la lentille télescopique.

L'impact s'est produit dans les hautes couches de l'atmosphère de la plus grosse planète de notre système solaire. Gerrit Kernbauer, qui avait pour objectif de tirer de son observation une photo en haute définition, a expliqué avoir tardé à exploiter sa vidéo car "les conditions n'étaient pas très bonnes". Bien lui en a pris.

Jupiter frappée par un astéroïde ? Une comète ?

Comme la gravité de la planète est forte, sa tendance naturelle est d'attirer vers elle des objets célestes de toutes sortes. Si ce n'est pas la première fois qu'une telle collision est captée, l'événement est cependant rarement visible. En 1994 par exemple, la comète Shoemaker-Levy 9, ou plutôt ses débris, avaient frappé Jupiter à la vitesse de 200.000 km/heure.

Sur Slate.com, l'astronome et blogueur Phil Blait a sa petite idée sur la question de l'origine de l'impact. Selon lui, il pourrait s'agir d'une "petite comète ou un petit astéroïde".

Phil Blait y va de sa comparaison : "À cette vitesse, le choc lors de leur entrée dans l'atmosphère est synonyme de s'écraser contre un mur". On peut le croire sur parole à voir cet impact qui semble petit, mais qui est à mettre en perspective de la taille imposante de la planète.

Crédits photos : Capture écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus