Les embauches de cadres devraient reprendre dès 2016

Par , publié le | modifié le
Économie Photo d'illustration. Des salariés au travail.
Photo d'illustration. Des salariés au travail.

L'Apec a publié ses prévisions concernant l'emploi des cadres. Et ces derniers ont de bonnes raisons d'être optimistes pour l'avenir, car leurs embauches devraient s'envoler dès 2016. En 2015 ces embauches devraient déjà augmenter d'environ 4%.

Ils n'avaient pas le sourire les cadres, depuis 2008. Mais selon l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) cela pourrait bien changer. A l'occasion de la présentation de ces prévisions annuelles, son directeur général Jean-Marie Marx annonce : "Dans un contexte économique plus favorable, le marché de l’emploi cadre devrait progressivement retrouver son dynamisme". 

Emploi des cadres : +4% en 2015

Ainsi, à la fin de cette année, l'Apec table sur une augmentation de l'emploi du personnel cadre de l'ordre de 4%. Un taux stable au regard de 2014, et qui correspond à quelque 177.000 nouvelles embauches. "Puis à partir de 2016, les effets d’un cercle économique vertueux, avec notamment la reprise de l’investissement, se traduiraient par une augmentation sensible des recrutements de cadres", poursuit Mr Marx.

2016 verrait ainsi le nombre d'embauches afficher le nombre de 195.300, et 2017 de 214.100. Soit des augmentations de 10% d'une année sur l'autre. Et l'Apec de préciser que ces estimations sont partagées par d'autres : "Cette embellie fait consensus parmi les principaux instituts de conjoncture (OCDE, FMI, Eurostat, Insee...)". Parmi les secteurs qui porteront cette flambée d'embauches, énergie, industrie manufacturière et services marchands seront en pointe.

Les raisons de l'embellie

Si la croissance est au rendez-vous, force est de constater que les données démographiques viennent aider la reprise des embauches chez les cadres. En effet, les baby-boomers seront nombreux à quitter le monde du travail. En 2015, plus de 108.000 salariés partiront en retraite, et parmi eux se trouvent 50% de cadres. Et leur nombre ira croissant en 2016 (109.000) et 2017 (113.000).

Quel effet sur les chiffres du chômage ? "Une décrue tangible devrait intervenir en 2016 (9,7%) pour se poursuivre en 2017 (9,5%)", poursuit l'étude de l'Apec. L'Association a même un scénario encore plus optimiste. En tablant sur les effets conjoints d'une dépréciation de l'euro, une stabilité des prix du pétrole qui ferait croître le PIB de 2%, ou encore une politique favorable de la BCE, les embauches pourraient grimper de 224.500. Et ce, pour l'année 2017 seule. Mais les situations ukrainienne et grecque pourraient mettre à mal cette hypothèse. Des situations qui, si elles venaient à empirer, pourraient même avoir l'effet inverse.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus