Canada : un nouvelle espèce de tricératops découverte

Par , publié le | modifié le
Sciences
Le Wendicératops.

La famille des tricératops, ou plutôt les scientifiques, sont heureux de vous annoncer l'arrivée d'un nouveau venu. La nouvelle espèce, découverte au Canada en 2011 se nomme Wendicératops, et est âgée de 79 millions d'années. Une belle bête d'une tonne pour 6 mètres.

"Dans la famille Tricératops, je voudrais... Wendicératops !". Cette carte, vous pourrez d'ores et déjà la demander lors d'une prochaine partie du Jeu des 7 Familles version dinosaures. Car c'est bien une nouvelle espèce de tricératops qui fut découverte en 2011 dans la province de l'Alberta, au Canada. Mais c'est aujourd'hui qu'une revue spécialisée s'en fait l'écho, après 3 ans de travaux.

Wendicératops, 1 tonne, 6 mètres

C'est mercredi que la revue Plos One annonce ce qui ressemble à un heureux événement dans le carnet rose des paléontologues. A ce propos, le nom Wendicératops vient en droite ligne de sa "maman", Wendy Sloboda, sa "maman" en quelque sorte qui a mis au jour les 200 ossements qui ont permis de déterminer à quelle famille cette nouvelle espèce appartenait. A noter que la chercheuse avait déjà laissé son nom à un un oiseau carnivore découvert il y a quelque temps, qui fut nommé Barrosopus slobodai.

Il y a 79 millions d'années donc, paissait ce paisible herbivore, qui pesait tout de même une tonne et devait mesurer quelque 6 mètres de long. A l'aide de son bec, il attrapait les feuilles et les mâchait alors grâce à ses nombreuses dents.

Une découverte majeure pour jauger l'évolution des tricératops

Les 200 ossements découverts devaient, selon l'équipe de paléontologues, appartenir à trois adultes et un représentant plus jeune de l'espèce. Michael Ryan, qui travaille au Museum d'histoire naturelle de Cleveland (Etats-Unis), précise : "Nous avons retrouvé des parties du corps, des pattes et des pieds. Nous avons de gros bouts du crâne et c'est ce qui nous a permis d'obtenir une bonne description de cette nouvelle espèce de dinosaures".

Si la forme de sa tête n'est pour l'heure pas encore exactement dessinée, les scientifiques savent tout de même que le Wendicératops possédait 3 cornes principales, mais que l'arrière de son crâne était aussi surmonté d'un collier de cornes plus petites. Cette découverte permet ainsi de mieux connaître l'évolution physique

Crédits photos : RYAN EVANS/PLOS ONE/ CC BY 4.0

Partager cet article

Pour en savoir plus