Un collège catholique licencie une surveillante pour un clip de rap

Par , publié le
France Veronique Bonazzolo

Une surveillante employée dans un collège Catholique de Juan-les-Pins a été renvoyée pour avoir tenu un rôle dans un clip de rap.

Véronique Bonazzolo, une femme de 50 a été licenciée du collège privé dans lequel elle travaillait pour avoir tenu le rôle d’une femme Cougar dans le clip de la chanson  » Fontaine de Jouvence «  du rappeur niçois Novia. La direction du collège Notre-Dame de la Tramontane se situant à Juan-les-Pins dans les Alpes Maritimes a immédiatement pris la décision de licencier la surveillante.

Le directeur général du collège, Claude Backès a confirmé et commenté l’information parue dans Nice Matin,  » Le collège a été informé du clip courant avril par des parents qui se sont plaints auprès de la direction, choqués par les propos et les images « . Il ajoute que cette vidéo est  » incompatible au regard de la nature du travail de cette personne et du règlement intérieur « .

De son côté Véronique Bonazzolo n’entend pas se laisser faire, son avocat Me Pierre Chami déclare  » Elle ne comprend pas qu’après vingt ans de bons et loyaux services, on la jette comme une malpropre pour un clip de moins de cinq minutes « .
La licenciée explique qu’elle a participé au clip pour tourner en dérision ce phénomène de société que sont les femmes cougars. Son avocat déplore la décision du directeur qui n’aurait pas réfléchi puisque selon lui il  » a vu un soutien-gorge dans un jacuzzi aspergé de champagne et il s’est arrêté là « .

La polémique est lancée, au sein même du collège où certains apportent leur soutien à la surveillante tandis que d’autres la fustige. Une audience de conciliation devrait avoir lieu dans quelques semaines devant les prud’hommes de Grasse.

Partager cet article