Twitter, Valérie Trierweiler en pleine réflexion sur son statut

Par , publié le | modifié le
People Valerie Trierweiler
Valerie Trierweiler

La première dame a été ces derniers jours au cœur d’une polémique à cause d’un tweet à l’encontre de Ségolène Royal. Valérie Trierweiler serait en pleine réflexion sur son rôle à jouer au sein de l’Élysée.

Une tempête médiatique s’est abattue sur la première dame lorsqu’elle a envoyé un tweet pour soutenir le candidat face à Ségolène Royal pour les législatives. Elle aurait admis avoir « commis une erreur » en ayant eu ce geste en faveur d’Olivier Falorni. Les élections ont donc été mouvementées, Patrice Biancone a déclaré que ce dossier avait droit à une sur médiatisation qui n’avait joué aucun rôle au sein des votes. À l’heure actuelle, elle aurait décidé de ne pas stopper son activité sur Tweeter. La principale intéressée serait selon son chef de cabinet en train de « réfléchir au rôle qu’elle entend jouer » notamment au niveau de sa communication.

Mme Trierweiler cherche donc des activités pour occuper son temps, elle pourrait participer à la fondation de Danielle Mitterand « France Libertés ». La compagne de François Hollande a également des domaines qui la touchent comme « la défense des enfants » ou encore « l’égalité des chances ». Son absence aux côtés du président lors du sommet du G20 a été remarquée, son chef de cabinet a expliqué qu’elle souhaitait rester à Paris puisque « ses fils passent leur bac ».

Sur le site Internet de la présidence de la République, la biographie de Valérie Trierweiler a disparu, mais il a souhaité déclarer que cette méthode était tout à fait normale. En effet, « une nouvelle page va réapparaitre » dans les prochains jours. Actuellement, elle continue de collaborer avec Paris Match. Un article parait jeudi où elle mentionne le roman « Rompre le charme » d’Amanda Sthers.

Crédits photos : Frederic Legrand / Shutterstock.co

Partager cet article

Pour en savoir plus