Twitter s'apprête à intégrer une nouvelle fonctionnalité de filtrage

Par , publié le
Web
Photo d'illustration. Twitter, le réseau social.

Après l'avoir déployée par erreur puis retirée dans la foulée, Twitter est désormais attendu pour permettre prochainement à ses utilisateurs à filtrer toujours plus le contenu apparaissant sur leur journal.

Il devrait, dans un avenir vraisemblablement proche, être possible pour les utilisateurs de Twitter de décider quel contenu ne doit pas apparaître sur leur journal. On rappellera que depuis environ deux ans, le réseau social permet de bloquer des utilisateurs, ce qui a pour effet de ne pas faire apparaître leurs gazouillis sur le journal d'un internaute gêné.

Et Twitter d'être fortement pressenti pour aller plus loin via une nouvelle fonctionnalité baptisée "Muted words" (ou "mots en sourdine" en français). Selon le site The Next Web, la plate-forme de l'oiseau bleu serait en train de tester cette option, et de l'avoir "accidentellement" déployée il y a peu.

"Muted words" : nouvelle option de filtrage sur Twitter

Plusieurs utilisateurs iOS l'ont ainsi repérée avant qu'elle ne soit retirée peu de temps après, laissant à penser que ce n'est désormais qu'une question de temps avant que Twitter n'offre à ses inscrits le choix de censurer le contenu de leur choix.

D'après plusieurs captures d'écran prises sur appareils mobiles, la fonctionnalité était installée juste au-dessus du menu "Notifications". Et elle permettrait apparemment de filtrer les mots-dièse (ou "hashtags" en anglais) et des mots-clés. Il semble cependant qu'aucune image n'ait présentée cette "censure" en action.

Un déploiement définitif à venir ?

La principale utilité de cette fonctionnalité "mots en sourdine" serait celle d'exclure de son journal du contenu trop souvent présent sur Twitter pour tel ou tel utilisateur, comme par exemple une personnalité ou un évènement sportif d'ampleur.

On peut également imaginer qu'elle sera mise à contribution afin d'empêcher d'être renseigné(e) par erreur sur l'épisode d'une série que l'on aurait pas (encore) vu, ou bien d'échapper à toutes ces fausses annonces de morts initiées par "RIP". Reste désormais à patienter jusqu'au jour, toutefois non communiqué, où Twitter déploiera cette fonctionnalité à titre définitif sur son espace.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus