Twitter : Plus de 30 millions de comptes piratés

Par , publié le | modifié le
Web Twitter va laisser plus de place dans les tweets pour les liens et photos
Twitter va laisser plus de place dans les tweets pour les liens et photos

Le réseau social Twitter a été victime d’un piratage de masse. 32 millions de comptes utilisateurs auraient été compromis.

Si vous êtes utilisateur de Twitter, il va falloir songer à changer votre mot de passe très rapidement. En début de semaine, le réseau social aurait en effet subit un piratage et plus de 30 millions de comptes utilisateurs auraient été dérobés.

Twitter piraté à son tour

Ce sont les spécialistes du site Leakedsource.com, dont la compétence est la découverte des affaires de piratage et qui regroupe les comptes corrompus dans un moteur de recherche, qui dévoilent l’information. Après Facebook et de nombreux comptes de célébrités comme celui de Mark Zuckerberg, c’est au tour de Twitter de se faire dérober des millions de comptes.

Cette fois, ce sont très exactement 32 888 300 de comptes Twitter, contenant la combinaison adresse mail, mot de passe et identifiant, qui ont été dévoilés par un mystérieux internaute dont le pseudo [email protected]

Un malware dans les navigateurs

Pour récupérer ces précieuses données, les hackers auraient utilisé un logiciel malveillant installé sur les navigateurs web des machines des nombreuses victimes pour récupérer les informations de navigation des internautes. Un malware utilisé sur Google Chrome et Mozilla Firefox.

Si vous êtes un utilisateur de ces deux navigateurs et qui vous avez un compte Twitter, nous vous conseillons d’aller vérifier si votre adresse mail fait partie de la liste des comptes piratés. Pour cela, il suffit de se rendre sur Leakedsource.com et faire une recherche par adresse mail pour vérifier si le compte n’est pas compromis par cette affaire de piratage ou une autre. Si tel est le cas, il faudra impérativement modifier les mots de passe de vos services sensibles pour éviter les problèmes.

Crédits photos : © AFP/Archives LEON NEAL

Partager cet article

Pour en savoir plus