Twitter : les internautes sollicités sur leurs fonctionnalités désirées pour 2017

Par , publié le
Web
twitter

Le PDG de Twitter Jack Dorsey a récemment sollicité les utilisateurs de la plate-forme pour leur demander les fonctionnalités qu'ils aimeraient voir apparaître en 2017. Parmi celles évoquées, l'édition de tweets.

Pour un certain nombre de personnes ou entités, passer à une nouvelle année est l'occasion de prendre un nouveau départ. Soit en faisant table rase du passé, soit en renforçant sensiblement une base déjà bien solide. C'est également l'occasion d'adhérer, ou pas, à des résolutions de plus ou moins grande importance.

Jeudi, le PDG de Twitter Jack Dorsey a lancé un appel sur sa plate-forme. Disant suivre l'exemple du fondateur d'AirBnB Brian Chesky, il a ainsi sollicité les membres de son réseau social pour que ceux-ci expriment les fonctionnalités de Twitter qu'ils aimeraient voir apparaître ou améliorées en 2017.

Édition de messages sur Twitter en 2017 ? Possible, mais...

La fonctionnalité la plus mentionnée a été celle de l'édition de tweets déjà publiés. Ce à quoi Jack Dorsey a semblé répondre qu'il ne serait pas trop compliqué de permettre de rapidement corriger une erreur.

En revanche, éditer des messages anciens impliquerait d'afficher une mention "édité" ou "modifié", le président-directeur-général de Twitter expliquant ainsi que les tweets appartiennent à l'espace public. Une inscription qui ne se voudrait possiblement pas tellement dérangeante pour, par exemple, mettre un jour un tweet comportant un lien non valide.

Abus : Jack Dorsey reconnaît l'ampleur de la tâche

Autre piste suggérée, celle d'une plus grande transparences des actions, ou de l'inaction, de Twitter concernant les abus rencontrés sur le réseau social. Jack Dorsey reconnaît à ce sujet qu'une somme certaine de travail est nécessaire pour toucher au but.

A également été relevée la suggestion, elle aussi grandement désirée, de pouvoir suivre des sujets. Jack Dorsey a ensuite communiqué sur la suite de sa démarche : "Nous allons examiner tout ce que vous nous avez dit. Il ne va pas être question de donner suite à tout, mais nous allons être transparents sur le pourquoi et sur ce que nous avons appris. L'échange ouvert d'informations a un impact positif sur le monde, et c'est pourquoi nous sommes ici. Ça commence avec un dialogue ouvert avec vous."

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus