Twitter : de meilleurs outils contre spam et harcèlement

Par , publié le
Web Photo d'illustration. Twitter, le réseau social.
Photo d'illustration. Twitter, le réseau social.

Twitter veut faire taire les critiques concernant la mauvaise protection de ses membres contre le harcèlement et le spam en proposant deux nouveaux outils.

Jeudi, le réseau social a annoncé le déploiement de nouveaux outils destinés à lutter contre le harcèlement, et garantir à ses membres de "garder le contrôle de l'expérience sur Twitter". Mais au-delà de ça, Twitter essaie de répondre aux accusations qui lui sont régulièrement adressées et qui concernent la mauvaise protection de ses utilisateurs.

Protéger contre "les tweets de mauvaise qualité"

Depuis les paramètres de l'application pour smartphone, il est donc désormais possible de modifier la gestion des notifications. "Enclencher cette option permet de filmer les contenus de piètre qualité, comme les tweets en double ou qui semblent être automatisés. Il ne concerne pas les tweets de gens que vous suivez ou les comptes avec qui vous avez récemment interagi", explique un article du blog du réseau.

Parfait, mais qu'est-ce qu'un tweet de "mauvaise qualité" ? Twitter reste un peu flou, évoquant simplement "la qualité des tweets que vous voyez en utilisant plusieurs signaux comme l’origine du compte ou son comportement".

Twitter sous le feu des critiques

"À moins d'être une célébrité, ou bien le président des États-Unis, bonne chance pour demander de l'aide", raillait au début de la semaine l'influent site américain Buzzfeed. Par ces mots, au travers d'une enquête, il démontrait comment par exemple les comptes de Barack Obama et de la star de télé-réalité Caitlyn Jenner bénéficiaient de tests d'outils automatiques de modération. Désormais, c'est tout un chacun qui peut en profiter.

Dans le cas d'attaques de robots oeuvrant pour des faux comptes, la nouvelle fonctionnalité devrait être efficace. Mais l'oiseau bleu n'a fait aucune annonce en ce qui concerne le traitement des signalements d'abus, qui sont l'autre versant des critiques qui pleuvent sur lui.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus