Turquie : des "menaces crédibles" d'attentat selon les États-Unis

Par , publié le
International
Forces de police à Istanbul, Turquie

L'ambassade américaine en Turquie a fait savoir que des "menaces crédibles" d'attentat ciblent Istanbul et la station balnéaire d'Antalya. Et d'appeler ses ressortissants à éviter ces lieux dans les prochains jours.

Que ces risques soient avérés ou non, la tension actuellement ressentie en Turquie doit être quelque peu palpable. Ainsi, l'ambassade américaine vient de mettre en garde contre des "menaces crédibles" d'attentat ciblant Istanbul et la station balnéaire d'Antalya.

Des attentats qui, comme le rapportent nos confrères de RFI, pourraient survenir dans les jours à venir. L'ambassade des États-Unis en Turquie appelle par conséquent ses ressortissants à ne pas fréquenter ces lieux prochainement, et plus spécifiquement les places publiques d'Istanbul et d'Antalya.

Risque d'attentat en Turquie : l'ambassade des USA prévient ses ressortissants

Ces dernières semaines, de semblables mises en garde avaient été émises par les États-Unis et l'Allemagne. Vendredi, soit tout récemment, c'est la chancellerie israélienne qui aura demandé à ses ressortissants de "quitter la Turquie" en raison du risque terroriste planant depuis un certain temps sur Ankara.

On nous signale d'ailleurs que quelques heures après la mise en garde de l'ambassade américaine, les artificiers présents sur la place Taksim, à Istanbul, ont procédé au désamorçage d'un colis suspect. Aucun mouvement de panique ne semble toutefois avoir été observé conséquemment à l'annonce.

Des menaces vraisemblablement prises au sérieux

Le message des États-Unis a été grandement partagé sur les réseaux sociaux, ce qui peut expliquer que samedi soir, Istiklala, la principale rue piétonne d'Istanbul, était bien moins fréquentée que les précédents week-ends. Et alors qu'aux dernières nouvelles, la réaction des autorités turques se fait toujours attendre, rappelons que de précédentes mises en garde de chancelleries occidentales avaient été émises peu de temps avant que les attentats redoutés n'aient réellement lieu.

Depuis le début de l'année, Istanbul a connu quatre attentats suicides ayant fait nombre de morts.  Une situation dont découle vraisemblablement une sensible baisse des visiteurs relevée en mars dernier : -10%, un chiffre apparaissant au passage relativement moindre que la réalité des faits.

Crédits photos : EvrenKalinbacak / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus