Turquie : 23 membres présumés de Daech ont été arrêtés à la frontière

Par , publié le
International Un policier turc en faction dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, le 15 janvier 2016
Un policier turc en faction dans le quartier touristique de Sultanahmet à Istanbul, le 15 janvier 2016

23 membres présumés de Daech ainsi que 21 enfants ont été arrêtés samedi à la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Les militaires turcs ont arrêté samedi 23 personnes soupçonnées d'être des jihadistes du groupe État Islamique. Ces personnes étaient en compagnie de 21 enfants et essayaient de passer la frontière entre la Syrie et la Turquie.

23 personnes arrêtées à la frontière turque

"Vingt-trois personnes soupçonnées d'être des membres du groupe terroriste Daech avec 21 enfants, ont été pris", a annoncé samedi l'armée turque dans un communiqué. Ces jihadistes présumés tentaient de passer illégalement la frontière turque depuis la Syrie en passant par le district d'Elbeyli, dans la province de Kilis (au sud-est du pays). La nationalité de ces personnes n'a pas été dévoilée, une enquête devra déterminer s'il s'agit bien de membres du groupe EI.

La Turquie a intensifié ses efforts pour empêcher les membres de Daech de passer la frontière, le pays a également invité ses alliés occidentaux à en faire de même afin d’arrêter au plus vite ce flux de jihadistes provenant de Syrie.

Des arrestations fréquentes

La Turquie a été frappée par de nombreuses attaques sanglantes revendiquées par le groupe État Islamique. Mardi 12 janvier vers 10h, un attentat suicide a frappé le quartier historique très touristique de Sultanahmet, près de la basilique Sainte-Sophie à Istanbul causant la mort de 11 personnes dont 10 allemands et 1 péruvien. Cet attentat a été perpétré par un Syrien de 28 ans qui est entré en Turquie quelques jours plus tôt comme un "migrant ordinaire" fuyant le guerre en Syrie.

La Turquie compte donc renforcer la sécurité aux frontières, l'armée a d’ailleurs annoncé avoir arrêté vendredi 6 membres présumés de l'EI accompagnés de 8 enfants qui tentaient d'entrer illégalement en Turquie en passant également par la province de Kilis.

Crédits photos : © AFP/Archives OZAN KOSE

Partager cet article

Pour en savoir plus