Tunnel sous la Manche : mort d'un nouveau migrant percuté par un train

Par , publié le | modifié le
Faits Divers
Un Eurostar sort de l'Eurotunnel, le tunnel sous la Manche, entre la France et le Royaume-uni, le 10 avril 2014 à Coquelles (Pas-de-Calais)

Dans la nuit de mardi à mercredi, un migrant est mort percuté par un train sur le site du tunnel sous la Manche. Depuis le 26 juin, il s'agit du treizième migrant à perdre la vie dans une tentative de rejoindre l'Angleterre.

Le drame est survenu dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 septembre, aux abords du tunnel sous la Manche non loin de Calais. La préfecture indique qu'"aux environs d'01h00 un migrant a été retrouvé mort par un agent de sécurité", un migrant qui "aurait été percuté par une navette fret".

La victime, telle que décrite par la préfecture elle-même citée par Sud Ouest, est un "homme âgé d'une vingtaine d'années d'origine érythréenne". Eurotunnel a fait savoir par voie de communiqué qu'il n'y a pas eu "d’incidence sur le flux d’exploitation du tunnel", en déplorant dans le même temps "cet accident qui ne fait malheureusement que confirmer que toute tentative de traverser la Manche illégalement comporte des risques considérables".

Mort d'un migrant aux abords du tunnel sous la Manche : deuxième drame en une semaine

Ce drame survient moins d'une semaine après un accident du même type, qui avait également vu un migrant perdre la vie dans un choc ferroviaire. La préfecture estime qu'entre 3 à 3.500 migrants, provenant pour la plupart d’Afrique de l’Est, d’Afghanistan et de Syrie, attendent actuellement dans la région du port de Calais de pouvoir rejoindre l'Angleterre. Un chiffre pouvant monter jusqu'à 4.000 migrants si l'on prend en compte les clandestins réunis dans un camp de Grande-Synthe, à quelque quarante kilomètres de la commune de Calais.

Crédits photos : © AFP/Archives Denis Charlet

Partager cet article

Pour en savoir plus