Tunisie : une chaîne de télé condamnée pour avoir diffusé Persepolis

Par , publié le
Monde Tunisie : une chaîne de télé condamnée pour avoir diffusé Persepolis

La chaîne privée tunisienne Nessma a été condamnée pour avoir diffusé le film Persepolis qui contenait des images de Allah.

Au départ, Persepolis est une bande dessinée en noir et blanc, réalisée par Marjane Satrapi. L’auteure y raconte les aventures d’une petite fille en Iran qui grandit au milieu de la révolution iranienne suite au renversement du Shah. C’est un récit autobiographique qui a une très forte valeur historique et sociale. Adaptée en film, Persepolis a fait un carton dans plusieurs pays, mais pas en Tunisie. Le film a été interdit parce qu’il montrait des passages où Allah était dessiné.

La chaine privée Nessma a diffusé ce film le 7 octobre 2011, soit la veille du scrutin qui avait lieu suite au départ forcé de l’ancien président Ben Ali qui maintenait la Tunisie sous un gouvernement autoritaire. Un message probablement politique qui n’est pas très bien passé aux yeux de la justice tunisienne.

Le film a été condamné jeudi 3 mai à une amende de 1 200 euros pour « atteinte au sacré ». En pleine journée mondiale de la liberté de la presse, cette décision a déclenché une réaction massive de la part de plusieurs associations, dont Amnesty International et Reporters sans frontière. La défense ne compte pas en rester là et compte interjeter l’appel du jugement.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Tunisie : une chaîne de télé condamnée pour avoir diffusé Persepolis sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus