Tuerie de Charleston : la peine de mort requise

Par , publié le
International
Dylann Roof, l'auteur présumé de la tuerie de Charlestone, le 19 juin 2015

Scarlett Wilson, procureure de Caroline du Sud, a indiqué qu'elle allait requérir la peine de mort à l'encontre de Dylan Roof, l'auteur de la tuerie de Charleston qui avait fait 9 victimes au sein de la communauté noire de la ville en juin dernier.

La déclaration à la presse de Scarlett Wilson, la procureure de l'Etat de Caroline du Sud fut courte, mais pas moins lourde de sens, elle qui a indiqué que "prendre une décision aussi grave est une responsabilité imposante".

Elle fait ici référence à la tuerie de Charleston, laquelle avait fait 9 victimes au sein de la communauté noire de cette ville de l'Etat du sud des Etats-Unis. Le 17 juin 2015, un jeune homme de 21 ans nommé Dylan Roof ouvrait le feu dans l'église Mother Emanuel et commettait ainsi l'un des pires crimes à caractère raciste de l'histoire contemporaine du pays. Elle a décidé qu'elle avait l'intention de requérir la peine de mort à son encontre, à l'issue du procès qui devrait débuter en juillet 2016.

Peine de mort à l'encontre de Dylan Roof

"Ca a été un crime extrême et la justice de notre Etat exige une punition capitale", poursuit-elle, précisant qu'elle a participé à "beaucoup, beaucoup de rencontres avec les survivants et avec des familles de victimes".

"Nous avons tous convenu que le pardon était une importante partie du processus de guérison, mais nous savons que le pardon ne signifie pas nécessairement renoncer aux conséquences, même à des conséquences graves. Aucun d'entre nous n'a de vengeance dans le coeur, mais nous sommes tous déterminés à chercher et à obtenir justice dans cette affaire".

Les avis diffèrent parmi les familles de victimes

A la toute fin du mois de juillet, Dylan Roof comparaissait devant un juge fédéral. Concernant les motifs de crime raciste, des 3 tentatives de meurtre et de 9 meurtres, l'accusé avait plaidé non coupable.

Que pensent les familles de la peine à appliquer à l'auteur de la tuerie ? D'après la procureure, parmi elles se trouvent des personnes farouchement opposée à toute peine capitale, quand d'autres estiment que cette sentence est "trop facile" pour l'accusé. Certains autres proches jugeraient cette punition "appropriée". Mais, comme l'a commenté Scarlett Wilson, "Tous comprennent ma responsabilité et ont montré un grand respect, même de la déférence, pour ma décision de chercher à obtenir la peine de mort pour la tuerie de l'église Mother Emanuel".

Crédits photos : © CHARLESTON COUNTY SHERIFF/AFP Handout

Partager cet article

Pour en savoir plus