Trente morts dans un double attentat à Damas

Par , publié le
Monde Damas, attentat

La capitale syrienne a été le théâtre de deux attentats suicides à la voiture piégée, un jour seulement après l'arrivée des observateurs de la Ligue arabe.

Ce sont trentes personnes qui ont trouvé la mort ce matin dans la capitale de la Syrie, Damas, dans deux explosions de voitures piégées. Le double attentat, qui intervient le lendemain de l’arrivée des observateurs de la Ligue arabe, visait deux bâtiments des services de sécurité.

Peu après ces attentats, le vice-ministre des Affaires étrangères, Fayçal Meqdad, a précisé : « Au premier jour de l’arrivée des observateurs arabes, c’est le premier cadeau du terrorisme et d’Al-Qaïda mais nous allons faciliter au maximum la mission de la Ligue arabe. Le terrorisme a voulu que la première journée des observateurs à Damas soit tragique mais le peuple syrien fera face à la machine à tuer soutenue par les Européens, les Américains et certaines parties arabes. »

L’adjoint du secrétaire de la Ligue arabe, Samir Seif al-Yazal, a quant à lui présenté ses condoléances aux proches des victimes des explosions: « Ce qui s’est passé est regrettable et l’important c’est que les choses se calment ». Il a également tenu à rajouter : « Nous allons continuer notre travail. Nous avons commencé aujourd’hui et nous rencontrerons demain (le ministre des Affaires étrangères) Walid Mouallem.« 

Partager cet article

Pour en savoir plus