Tour de France : Une moto de l'organisation exclue après avoir fait chuter Fuglsang

Par , publié le
Sport Le peloton du Tour de France
Le peloton du Tour de France

Le coureur d’Astana Jakob Fuglsang a chuté lors de la 18e étape dans l’ascension du Glandon à cause d’une moto suiveuse qui a été exclue de la compétition. Une moto appartenant à l’organisateur du Tour de France.

Si l’image de la 18e étape du Tour de France 2015 restera bien évidemment la victoire du coureur français Romain Bardet, la chute du Danois Jakob Fuglsang va également faire couler beaucoup d’encre. Alors qu’il semblait plutôt apte à suivre le vainqueur de l’étape, le coureur de l’équipe Astana chute apparemment sans raison apparente dans un passage à faible vitesse.

Les raisons de la chute étaient jusqu’à l’arrivée assez floues, mais de nouvelles images confirment que la chute de Fuglsang est bien due à une moto suiveuse. Une moto qui a été exclue du Tour de France 2015 par l’organisation.

Une moto fait chuter Fuglsang

Pendant le direct de France Television, les raisons de la chute du coureur danois ne sautent pas aux yeux et c’est le consultant Laurent Jalabert qui évoquera le premier la thèse de la moto suiveuse. Une théorie confirmée par les images capturées par une caméra placée derrière le groupe d’échappés qui montre comment la moto 538, appartenant à ASO (Amaury Sport Organisation), l’organisateur de la compétition.

La moto et son équipage ont été immédiatement exclus du Tour de France 2015 pour « pour conduite dangereuse ayant provoqué la chute d’un coureur ».

Un « véritable scandale » pour le coureur Astana

Interrogé au sujet de l’accident, Fuglsang explique l’incident « La moto a touché mon guidon et m’a fait tomber. J’étais très frustré parce que jusque là j’avais bien économisé mes forces en vue de rafler les 25 points en jeu pour le classement de la montagne au sommet de ce col. Je pense que j’aurais pu suivre Romain Bardet. C’est un véritable scandale et ce motard a tout intérêt à ne pas m’approcher ».

Malgré le nombre important de véhicules suivant le peloton du Tour de France, ce type d’accident reste assez rare. On se souvient néanmoins de la terrible chute impliquant une voiture France Télévisions projetant Juan-Antonion Flecha et Jonny Hoogerland sur le bas côté en 2011.

Crédits photos : Radu Razvan/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus