Tour de France : un jet de clous perturbe la course

Par ,
Sport Tour de France : un jet de clous perturbe la course

C’est une scène insolite qui s’est déroulée aujourd’hui sur le tour de France. La 14e étape a été perturbée après un jet de clous sur la chaussée.

À cause des clous présents sur le parcours, les coureurs ont été stoppés à de nombreuses reprises pour de multiples crevaisons. Certains cyclistes ont dû s’arrêter, perturbant considérablement le bon déroulement de cette étape. Ils sont aperçus au bout d’un certain temps que la situation n’était pas normale puisque les pneus à changer se multipliaient « quand 15 coureurs crèvent en même temps, c’est que quelque chose ne va pas ».

Certains ont profité de la situation pour se trouver un chemin jusqu’à l’arrivée, Pierre Rolland a donc déclaré selon le Figaro « ça m’ennuie un peu qu’on pense que je veuille gratter des places en attaquant lâchement. Je suis désolé pour ceux qui ont eu des ennuis mécaniques et qui ont dû me chasser ». Il a des circonstances atténuantes puisqu’au moment où il lance l’attaque, le coureur ne connait pas la situation. En effet, avant le passage du peloton, des clous utilisés dans le domaine de la literie ont été lancés sur la route. Une trentaine de cycliste ont donc été perturbés contre les 50 composant le peloton.

La situation est beaucoup plus grave pour certains, le jet délibéré ou accidentel de ces clous à causer l’arrêt de la course pour Robert Kiserlovski. Ce dernier a eu la clavicule cassée, il doit donc abandonner le Tour de France. Des motards des chaines télévisées ont eu également des problèmes, Bernard Hirault est dans une certaine colère « c’est totalement irresponsable, quelqu’un aurait pu se tuer ».

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Tour de France : un jet de clous perturbe la course sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus