Toulouse : tué par une femme rencontrée la veille au soir

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Mardi matin, un homme d'une cinquantaine d'année a été tué à Toulouse par une femme disant l'avoir rencontré la veille au soir. Selon ses dires, elle n'aurait fait que se défendre face aux attaques à l'arme blanche de l'homme.

Tout s'est déroulé en l'espace de quelques heures. Ce mardi matin, à Toulouse, un homme d'une cinquantaine d'années a été mortellement poignardé par sa compagne d'un soir. Cette dernière a invoqué la légitime défense pour justifier son geste.

Le corps sans vie du quinquagénaire a été retrouvé aux alentours de 2h40 dans la cage d'escalier du domicile de la femme, âgée pour sa part de 35 ans. Dans l'ambulance qui la transportait à l'hôpital, elle a déclaré n'avoir fait que se défendre face aux attaques à l'arme blanche de l'homme, qu'elle aurait rencontré la veille au soir. Il n'est pas précisé si les coups portés de part et d'autre ont été effectués par le même couteau.

Tué par sa compagne d'un soir : la femme invoque la légitime défense

Les propos de la trentenaire sont cependant à observer avec prudence et distance, nos confrères du Figaro rapportant en effet que la femme se trouvait dans un état d'ivresse avancée lorsqu'elle a été découverte. La meurtrière présumée de l'homme a été placée en garde à vue à l'hôpital, et les examens médicaux pratiqués sur elle de n'avoir rien révélé d'alarmant. Une source policière précise qu'elle a été blessé aux niveaux du visage et des mains.

La meurtrière présumée était alcoolisée

Les autorités compétentes ont ordonné une autopsie du corps, une opération attendue pour intervenir dans les prochaines heures. On nous signale par ailleurs que c'est à la brigade criminelle de la sûreté départementale qu'il en reviendra de mener l'enquête en flagrant délit, conformément à la décision du parquet.

Et de déterminer notamment si la femme a bien agi en position de légitime défense, si l'homme était réellement menaçant et s'il était lui aussi fortement alcoolisé. Il se dit pour l'heure que le quinquagénaire aurait été pris d'une crise de démence qui l'aurait donc rendu particulièrement agressif.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus