Toulouse, l’enfant de 4 ans retrouvé mort dans le lac de la Reynerie s’est-il noyé ?

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration - ambulance
Photo d'illustration - ambulance

Ce matin, un enfant âgé de 4 ans restait introuvable. Les recherches devaient commencer notamment près du lac. Ce dernier devait être sondé pour tenter de savoir si le garçon y était.

Lundi matin, un corps a donc été retrouvé dans le lac de la Reynerie près de Toulouse. Face aux informations présentes sur Internet, il s’agit bien du petit garçon précédemment disparu. Il avait échappé à la surveillance de plusieurs adolescents dans la soirée de dimanche. Le procureur de la République à Toulouse, Michel Valet a ainsi indiqué que « les choses pourraient devenir une certitude dans les heures qui viennent ». Une conférence de presse devrait avoir lieu à 17 heures. L’enfant de 4 ans a été retrouvé aux alentours de 10h30 à proximité de son lieu de résidence. Sa demi-sœur âgée de 24 ans avait déclaré aux services en charge de l’enquête que son frère avait quitté le domicile vers 19 heures pour aller jouer.

>> A lire : Disparition : à Toulouse, un enfant de quatre ans reste introuvable

À l’extérieur, il était aux côtés de sa grande sœur et son grand frère âgés d’une dizaine d’années. Sa disparition avait été signalée à 23 heures, c’est-à-dire une heure après que les deux ainés soient retournés dans l’appartement familial. Actuellement, face à cette annonce, une vague de tristesse s’est emparée des habitants de Toulouse. Désormais, ils font également part de leur colère, ils tiennent la ville responsable de ce décès à cause de l’absence de sécurité aux abords du lac.

L’adjoint au maire de Toulouse, Jean-Pierre Havrin était présent au moment de la découverte du corps. Il a ainsi confié qu’une « étude sérieuse » sera prochainement mise en place notamment pour apporter des solutions dans le but d’optimiser la sécurité, « on peut envisager, même des barrières, mais selon les spécialistes, ce ne serait pas une solution, les enfants passeraient par-dessus ». Il a ainsi déclaré que la principale cause pouvait être la sortie des enfants puisqu’il juge que la solution la plus efficace est « de faire en sorte que des enfants ne soient pas dehors à cette heure tout seuls ».

Crédits photos : CandyBox images/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus