Toulouse : le "Banquet des 5.000", un rendez-vous contre le gaspillage

Par , publié le
Société Photo d'illustration. Le gaspillage alimentaire.
Photo d'illustration. Le gaspillage alimentaire.

Samedi à Toulouse s'est tenue la première édition du "Banquet des 5.000". Soit une opération festive destinée à sensibiliser l'opinion au gaspillage alimentaire.

L'initiative, venue des associations France Nature Environnement et Disco Soupe, a semble-t-il porté ses fruits. A ainsi été organisé samedi à Toulouse le premier "Banquet des 5.000", soit une opération festive dont le but était de sensibiliser le public à la problématique du gaspillage alimentaire.

Et le rendez-vous d'avoir donc rencontré une confortable affluence. Aux alentours de 13h00, plus de 1.200 repas avaient déjà été distribués gratuitement, et on peut imaginer que le chiffre de 2.000 plats servis aura été frôlé voire atteint et dépassé à 18h00, heure à laquelle le banquet a pris fin.

"Banquet des 5.000" : des repas distribués gratuitement contre le gaspillage

Pour une retraitée présente sur place dont nos confrères de ladepeche.fr rapportent les propos, l'opération a eu de quoi la ravir quant à la mobilisation de la nouvelle génération sur des sujets sociétaux interpellants : "C'est une super initiative. On montre qu'avec ce qu'on gaspille on peut nourrir énormément de monde. Cela me fait plaisir de voir que les jeunes se bougent pour éveiller les consciences".

Près de 200 bénévoles ont pris part à la préparation de ce banquet, avec des produits utilisés représentant 1,8 tonne d'invendus récupérés auprès des supermarchés et des magasins de l'agglomération. Il est à noter que le temps d'attente maximum pour obtenir son repas était d'une demi-heure.

"Un gros travail de sensibilisation à faire"

Kevin, ingénieur chimiste à l'INRA vivant à Toulouse depuis deux mois, a été de ces équipes notamment chargées de nettoyer les aliments et de les mettre en forme. Selon lui, "il y a un gros travail de sensibilisation à faire si on veut essayer de réduire les déchets alimentaires et agricoles".

Et si le gaspillage alimentaire est une lourde question, le banquet s'est quant à lui déroulé dans une atmosphère bien plus légère aux yeux de l'ingénieur : "Je suis content de participer. L'ambiance est très sympa, on discute, on rencontre plein de gens différents".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus