Toulouse : alerte à la bombe sur un site d'Airbus, évacuation du personnel

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Roue d'avion
Roue d'avion

Vendredi midi à Toulouse, le personnel d'un site d'Airbus a été évacué suite à une alerte à la bombe. Il s'est avéré que l'engin découvert n'était pas explosif.

Vendredi, une alerte à la bombe a été donnée aux alentours de midi sur un site d'Airbus basé à Toulouse. Plus concrètement, les doutes se sont concentrés sur un bâtiment du site Clément-Ader (Colomiers), au sein duquel les A330 sont aménagés pour leur commercialisation future.

Comme le rapporte 20 Minutes, l'alerte est venue de la découverte d'un objet suspect à l'intérieur d'un avion dont le montage n'était pas encore achevé. L'un des salariés ayant été évacué du site a rapporté que l'engin découvert ne risquait apparemment pas d'exploser : "ce qui se dit sur place c'est que des cannettes reliées par des fils électriques ont été retrouvées". Des canettes s'étant avérées vides.

Alerte à la bombe sur un site toulousain d'Airbus : l'engin n'était pas explosif

Selon cette même source, l'évacuation a d'abord concerné le personnel du bâtiment G2 (celui dans lequel l'appareil a été retrouvé), avant de s'étendre notamment à deux hangars aux alentours de 13h30. Les services de déminage, les pompiers, le SAMU et la police se trouvaient sur place pour mener à bien l'opération visant à sécuriser les lieux.

L'auteur ferait partie du personnel du site

Une fois cette tâche achevée, les membres du personnel ont pu reprendre leurs activités sur le site. Il est à noter qu'étant donné que les salariés d'Airbus et les sous-traitants du constructeur aéronautique sont les seuls autorisés à pénétrer sur le site, il semblerait donc que l'auteur de cette "très mauvaise plaisanterie" dixit les démineurs fasse partie de ce personnel.

Crédits photos : apiguide / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus