Toulon : un étudiant interpelé avant de partir en Corse avec une arme

Par , publié le
France Des ferries à destination de la Corse. Image d'illustration.
Des ferries à destination de la Corse. Image d'illustration.

Un étudiant, prêt à embarquer pour la Corse, a été interpellé dans le port de Toulon avec un pistolet de 7,65 mm et des munitions.

La police a interpellé aujourd'hui à Toulon dans le Var, un homme de 24 ans qui s'apprêtait à embarquer sur un ferry à destination de la Corse. Il portait une arme sur lui ainsi que des munitions. D'autres armes ont été découvertes à son domicile.

Interpellé pour détention d'armes

Lors de son passage par le portique de sécurité, celui-ci s'est mis à sonner interpelant les agents de sécurité. Lors de la fouille du jeune homme, les agents ont trouvé un pistolet de 7,65 mm ainsi que des munitions. Il s'apprêtait à embarquer sur un ferry à destination de Bastia en Haute Corse d'où il était originaire.

L'étudiant, inconnu des services de police, a été interpelé par les policiers de la Brigade Anti Criminalité de Toulon. Il a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Le parquet a demandé son placement en détention provisoire pour "détention d'arme". Nous ne savons pas pour le moment les raisons pour lesquelles il a tenté de faire passer une arme.

D'autres armes saisies à son domicile

Lors de la perquisition de son domicile à Rennes ou il était étudiant, la police a saisi deux fusils mitrailleurs. Dans un logement qu'il avait précédemment occupé à Clermont-Ferrand dans le Puy de Dôme, là aussi en tant qu'étudiant, la police a découvert un autre pistolet automatique. Les deux fusils mitrailleurs étaient cependant démilitarisés.

Le jeune corse a été transféré au tribunal de grande instance de Toulon. La détention illégale d'armes est, en France, punie d'une peine de prison de deux ans ainsi que d'une amende de 30 000 euros. S'il s'agit d'armes soumises à déclaration, la peine peut monter jusqu'à cinq années d'emprisonnement et une amende de 75 000 euros. Les armes sont aussi confisquées.

Partager cet article

Pour en savoir plus