"Tintin au pays des Soviets" va être republié en couleur

Par , publié le
Culture Tintin, dans "Le Sceptre d'Autocar", le héros de  Hergé
Tintin, dans "Le Sceptre d'Autocar", le héros de Hergé

Le tout premier album des aventures de Tintin, "Tintin au pays des Soviets", va prochainement connaître une republication en couleur, alors qu'il demeurait le seul à être resté en noir et blanc.

Paradoxalement, il n'est pas forcément le plus connu des albums de Tintin ni le plus apprécié. Tintin au pays des Soviets apparaît pourtant comme le premier des aventures du jeune homme à la houppe. De planches qui avaient été prépubliées entre 1929 et 1930 dans le supplément Le Petit Vingtième du journal belge Le Vingtième Siècle.

Autre particularité de ce premier album de Tintin, il demeure pour l'heure l'unique à être resté dans son format originel, soit en noir et blanc. Une singularité qui ne sera plus d'ici quelques mois, car Le Monde rapporte que les éditions Casterman et Moulinsart SA prévoient de sortir, début 2017, une version colorisée de Tintin au pays des Soviets.

Le premier album de Tintin en couleur début 2017

Plus précisément, cette nouvelle mouture de l'album sera disponible à la vente le 11 janvier prochain. Sa colorisation sera l'œuvre de Michel Bareau, ex-directeur artistique de Casterman et actuel directeur artistique des Studios Hergé. S'il assure la réalisation du projet, on apprend que c'est également lui qui en est à l'origine.

Il semble d'ailleurs que peu de personnes étaient au courant de l'élaboration de cette version en couleur. Plus d'un an durant, Michel Bareau a ainsi secrètement travaillé sur ordinateur à partir de scans de planches remasterisées.

"Le résultat est extraordinaire"

Des pairs d'yeux autres que les siennes ont toutefois déjà pu constater le fruit de ce travail. Et Nick Rodwell, patron de Moulinsart et mari de l'ex-épouse d'Hergé, d'apparaître on ne peut plus satisfait des efforts fournis par Michel Bareau :

"Le résultat est extraordinaire et respecte l’œuvre d’origine, tout en faisant une très bonne promotion de celle-ci. On laissera bien sûr le public et les journalistes se faire leur opinion. Il y a toujours un petit risque quand vous vous lancez dans ce type de projet, car personne ne sait comment Hergé aurait colorisé telle case." Et d'ajouter que sa femme est également "ravie du résultat".

Crédits photos : © Phototélé / France 3 Jeunesse

Partager cet article

Pour en savoir plus